Publicité

4 avril 2020 - 07:00

COVID-19

L'Association des stations de ski rappelle les skieurs récalcitrants à l'ordre

Par Salle des nouvelles

Nonobstant l’information diffusée le 18 mars dernier concernant la fermeture des stations de ski du Québec, la présence de skieurs et d’amateurs de plein air demeure fréquente dans plusieurs régions. L’ASSQ rappelle qu’à la suite de l’ordre émis par la Direction de la santé publique du Québec les stations de ski ont fermé leurs installations au public. Malgré qu’il s’agisse d’endroits situés en nature, il est primordial de respecter les consignes de fermeture afin de participer à l’effort collectif qui vise à freiner la propagation du COVID-19.

L’Association des stations de ski du Québec souligne qu’elle a reçu un grand nombre d’appels des stations de ski à la grandeur du Québec selon lesquels les interdictions de fréquentation des pistes ne sont pas respectées aujourd’hui. 

C’est pourquoi l’ASSQ lance à nouveau un appel à la population de respecter la consigne de montagne fermée et de ne pas tenter d’accéder aux domaines skiables pour pratiquer des activités hivernales telles que la randonnée alpine, la raquette, la glissade ou encore la motoneige.

« Nous faisons appel au civisme de la population pour respecter les consignes de fermeture. Les stations de ski opèrent sur des terrains privés et ces sites ne sont pas des terrains de jeu à accès libre » a évoqué Yves Juneau, président-directeur général de l’Association des stations de ski du Québec.  « L’affichage d’interdiction d’accès est en place dans toutes les stations de ski et il est primordial que la population respecte ces consignes, car il s’agit d’une question de santé publique ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.