Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Selon une étude

Importante hausse du prix des loyers dans la grande région de Joliette

durée 18h00
27 juin 2022
Marie-Eve Buisson
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Marie-Eve Buisson, Journaliste

Le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) a compilé, sur trois ans, plusieurs dizaines de milliers d’annonces de logements à louer sur le site Kijiji pour mieux comprendre la réalité de la crise du logement.

Cette étude a permis de constater que la hausse du prix des loyers est loin de se résorber et qu'elle s'accélère partout au Québec.

Selon les chercheurs, l’explosion des loyers serait étroitement liée au faible taux d'inoccupation des logements. Dans l'ensemble de la province et dans les grands centres urbains, le taux d'inoccupation d'environ 2,5 % est resté relativement stable par rapport à l'année dernière.

Ce n'est toutefois pas le cas de toutes les autres régions où le taux d'inoccupation a énormément chuté. Dans les villes intermédiaires comme Granby, Mascouche, Terrebonne, Drummondville, Rouyn-Noranda, Joliette, Rimouski et Rivière-du-Loup, le taux d’inoccupation est de 0,5% ou moins. Ce qui rend la recherche de logements assez difficile.

«Les propriétaires profitent de cette rareté en augmentant rapidement les loyers, sachant qu’ils pourront facilement relouer leur logement à fort prix, d’autant plus que la propagation de la pénurie à l’ensemble du territoire québécois n’offre aucun échappatoire aux locataires», résume-t-on dans la recherche.

Résultats de la recherche Kijiji

Au cours des dernières années, plusieurs locataires ont quitté les grands centres urbains vers d'autres régions dû à l'explosion du prix des loyers. Les données montrent désormais que la pénurie de logement a rattrapé les plus petites régions et qu'il n'est maintenant plus possible de déménager ailleurs dans la province pour trouver un logement plus abordable.

La hausse du prix moyen des logements à louer est beaucoup plus importante dans les banlieues de la grande région métropolitaine. Par exemple, les loyers en locations sur la Rive-Nord de Montréal sont en moyenne 20 % plus chers que l'année dernière. Ils sont environ à 1400 $, toute typologie confondue.

Certaines municipalités doivent composer avec des hausses importantes de prix du marché de la location résidentielle. C'est par exemple le cas avec la Ville de Joliette où le loyer a augmenté de 27,6 % par rapport à l'année dernière. Les logements sont environ à 981 $ par mois.

Des pistes de solution

Pour le RCLALQ, il existe un moyen de prévenir cette crise et c’est le contrôle obligatoire des loyers. Selon l'organisme, l’explosion des loyers, qui s’accélère au cours des dernières années, démontre que le système de fixation des loyers qui est en place au Québec est totalement inefficace.

«L’absence de mesures efficaces de contrôle des loyers est directement responsable de l’explosion des prix que nous observons ces dernières années. La situation de pénurie qui, loin de se résorber, s’aggrave et se répand un peu partout au Québec, devrait continuer à exercer une pression à la hausse sur les prix des loyers», explique-t-on dans le document de recherche.

C'est pourquoi le RCLALQ réclame du gouvernement du Québec l’instauration d'un registre des loyers. Ce registre public, universel et gratuit permettrait aux locataires de vérifier le montant de l’ancien loyer du logement convoité.

Un registre aurait aussi l’avantage, selon le RCLALQ, de lutter contre la spéculation immobilière et freiner la vague d’évictions qui frappent actuellement le Québec. Le contrôle obligatoire des loyers devrait aussi s'appliquer aux immeubles nouvellement construits, selon l'organisme.

 

À lire également: 

Crise du logement: «Arrêtons de démoniser les propriétaires»

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


25 novembre 2022

Les pédiatres révisent leurs recommandations sur le temps d'écran des tout-petits

La Société canadienne de pédiatrie a abandonné sa directive d'il y a cinq ans qui limitait le «temps d'écran» pour les tout-petits et les enfants d'âge préscolaire: elle encourage plutôt les parents à accorder la priorité aux émissions éducatives, interactives et adaptées à l’âge.  Dans de nouvelles directives publiées jeudi, la Société ...

24 novembre 2022

Transition énergétique: des milliers de tonnes de nouveaux déchets à gérer

La transition énergétique devrait permettre de réduire les gaz à effet de serre, mais elle entraînera également l’apparition de nouveaux types de déchets. Dans une étude publiée mardi, RECYC-QUÉBEC souhaite stimuler la réflexion pour gérer de façon optimale les centaines de milliers de tonnes de nouveaux matériaux qui devront éventuellement être ...

22 novembre 2022

Il n'y a jamais eu autant d'infirmières au Québec, rapporte leur ordre professionnel

Le nombre d’infirmières a encore crû au Québec au cours de la dernière année, confirme mardi l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec. Et l’Ordre remarque une hausse de l’effectif dans le secteur privé. Selon les statistiques annuelles qui viennent d’être publiées par l’OIIQ, 82 271 infirmières étaient inscrites au tableau de l’Ordre, le ...