Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Place Wicakemowin, un projet novateur

Services adaptés à la clientèle autochtone par le CISSS de Lanaudière

durée 10h00
1 juin 2022
Angelique Villeneuve
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Angelique Villeneuve, Journaliste

La Direction du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière poursuit sa démarche de sécurisation culturelle dans le réseau de la santé lanaudois pour y inviter les usagers des communautés autochtones, dont ceux de la communauté atikamekw de Manawan.

La démarche vise à créer des liens de confiance avec la clientèle autochtone fréquentant les installations du CISSS de Lanaudière en rendant les milieux plus accueillants et sécurisants.

C’est dans cette perspective que l’organisation a mis sur pied, avec la collaboration de partenaires de la communauté de Manawan, un projet novateur de sécurisation culturelle, soit la Place Wicakemowin.

Le mot Wicakemowin, qui signifie Venez, met en lumière le fait que les membres de la communautés sont les bienvenus.
 

Lieu d’accueil et de rassemblement

Concrètement, ce projet, qui est en début d’implantation, vise à intégrer une centrale de confirmation de rendez-vous et un lieu d’accueil au Centre hospitalier De Lanaudière (CHDL).

La clientèle a ainsi une place d’accueil dédiée, un lieu de rassemblement facilement accessible situé au rez-de-chaussée, au local RC-D-38, où celle-ci peut se retrouver, poser des questions et se faire guider.

L’aménagement d’un lieu d’accueil et de rassemblement est un geste symbolique pour la clientèle et leur famille et s’inscrit dans le processus de réconciliation amorcé depuis plus d’un an.


Centrale de confirmation de rendez-vous

De par cette initiative novatrice, les usagers de la communauté atikamekw qui le désirent sont contactés dans leur langue par l’équipe d’agentes administratives de la centrale de confirmation pour leur rendez-vous médical en clinique externe à l’hôpital.

L'équipe, composée de deux agentes administratives issues de la communauté de Manawan, joue un rôle complémentaire à celui des deux agents de liaison en sécurisation culturelle déjà en poste au CISSS. Ces derniers sont également des ressources précieuses qui accompagnent et soutiennent les usagers et leurs proches de la communauté atikamekw lors de leur visite à l'hôpital.

« Nous sommes fiers de pouvoir annoncer le déploiement du projet Place Wicakemowin, qui est le fruit d’un effort concerté entre notre organisation et la communauté. Cette importante initiative constitue un pas de plus dans notre volonté d’ouverture et d’engagement afin d’offrir des soins et des services culturellement sécurisants au bénéfice de la clientèle autochtone » a exprimé Maryse Poupart, présidente-directrice générale.

« L’expérience de cette démarche nous a appris, en toute humilité, que le chemin parcouru en lui-même a une valeur tout aussi grande que la destination visée », a-t-elle conclu.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Baignade interdite du côté droit de la plage municipale à Saint-Gabriel

La Ville de Saint-Gabriel informe la population que la baignade est interdite du côté droit de la plage municipale en ce jeudi 30 juin. En raison de la présence d’algues bleues, également nommées cyanobactéries la baignade comportant d'éventuels risques n'est pas autorisée pendant 24h. La situation est suivie de très près et les citoyennes et ...

Une entreprise de Saint-Paul remet près de 12 000$ à une Fondation

Les Entreprises Bourget de Saint-Paul, en coopération avec Sel Drummond de Saint-Germain-de-Grantham, remettent près de 12 000$ à la Fondation cancer du sein au Québec (FCSQ). C'est grâce au franc succès de sa campagne de financement populaire des derniers mois que les deux entreprises viennent de remettre un chèque d'un montant de 11 269 $ à la ...

Une cérémonie pour les personnes nouvellement arrivées à Joliette

Cette année encore, la députée provinciale de Joliette, Véronique Hivon, a tenu à souhaiter la bienvenue aux familles immigrantes nouvellement arrivées en terre lanaudoise lors d’une cérémonie à l’hôtel Château Joliette. Après deux ans de pause dû au contexte sanitaire, cet événement annuel est un moment significatif pour ces familles au parcours ...