Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Place Wicakemowin, un projet novateur

Services adaptés à la clientèle autochtone par le CISSS de Lanaudière

durée 10h00
1 juin 2022
Angelique Villeneuve
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Angelique Villeneuve, Journaliste

La Direction du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière poursuit sa démarche de sécurisation culturelle dans le réseau de la santé lanaudois pour y inviter les usagers des communautés autochtones, dont ceux de la communauté atikamekw de Manawan.

La démarche vise à créer des liens de confiance avec la clientèle autochtone fréquentant les installations du CISSS de Lanaudière en rendant les milieux plus accueillants et sécurisants.

C’est dans cette perspective que l’organisation a mis sur pied, avec la collaboration de partenaires de la communauté de Manawan, un projet novateur de sécurisation culturelle, soit la Place Wicakemowin.

Le mot Wicakemowin, qui signifie Venez, met en lumière le fait que les membres de la communautés sont les bienvenus.
 

Lieu d’accueil et de rassemblement

Concrètement, ce projet, qui est en début d’implantation, vise à intégrer une centrale de confirmation de rendez-vous et un lieu d’accueil au Centre hospitalier De Lanaudière (CHDL).

La clientèle a ainsi une place d’accueil dédiée, un lieu de rassemblement facilement accessible situé au rez-de-chaussée, au local RC-D-38, où celle-ci peut se retrouver, poser des questions et se faire guider.

L’aménagement d’un lieu d’accueil et de rassemblement est un geste symbolique pour la clientèle et leur famille et s’inscrit dans le processus de réconciliation amorcé depuis plus d’un an.


Centrale de confirmation de rendez-vous

De par cette initiative novatrice, les usagers de la communauté atikamekw qui le désirent sont contactés dans leur langue par l’équipe d’agentes administratives de la centrale de confirmation pour leur rendez-vous médical en clinique externe à l’hôpital.

L'équipe, composée de deux agentes administratives issues de la communauté de Manawan, joue un rôle complémentaire à celui des deux agents de liaison en sécurisation culturelle déjà en poste au CISSS. Ces derniers sont également des ressources précieuses qui accompagnent et soutiennent les usagers et leurs proches de la communauté atikamekw lors de leur visite à l'hôpital.

« Nous sommes fiers de pouvoir annoncer le déploiement du projet Place Wicakemowin, qui est le fruit d’un effort concerté entre notre organisation et la communauté. Cette importante initiative constitue un pas de plus dans notre volonté d’ouverture et d’engagement afin d’offrir des soins et des services culturellement sécurisants au bénéfice de la clientèle autochtone » a exprimé Maryse Poupart, présidente-directrice générale.

« L’expérience de cette démarche nous a appris, en toute humilité, que le chemin parcouru en lui-même a une valeur tout aussi grande que la destination visée », a-t-elle conclu.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le service d'Hydro-Québec de moins en moins fiable

Les pannes d’électricité se multiplient et durent de plus en plus longtemps, déplore la vérificatrice générale du Québec, en concluant que la fiabilité du service offert par Hydro−Québec à la population laisse à désirer, au moment même où la demande ne cesse de croître. Au Québec, durant la dernière décennie, le nombre de pannes de courant est ...

durée Hier 18h00

Alcool et fêtes: « L'important c'est de prévoir ses déplacements », dit Geneviève Desautels

En entrevue vidéo avec Néomédia, Geneviève Desautels, directrice générale d’Éduc’alcool, rappelle aux Québécois quelques bons conseils pour passer un temps des Fêtes réussi lorsqu'on consomme de l'alcool. « L'important c'est de prévoir ses déplacements », a-t-elle indiqué à plusieurs reprises lors de cet entretien. L'objectif étant notamment de ...

durée Hier 9h44

Une conférence onusienne sur la biodiversité s'ouvre à Montréal

Une grande conférence internationale sur la préservation de la biodiversité mondiale s'ouvre mardi à Montréal, avec des conférenciers tels que le premier ministre Justin Trudeau et le secrétaire général des Nations Unies António Guterres. La COP15 rassemble 196 pays pour actualiser la Convention sur la diversité biologique et est considérée comme ...