Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Au Canada atlantique et au Québec

Vingt millions de dollars pour protéger les baleines

durée 08h00
16 août 2021
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Le gouvernement du Canada a annoncé un fonds de 20 M$ cette semaine pour aider à la protection des baleines au Canada atlantique et au Québec.

Ce nouveau fonds permettra de rendre les engins de pêche plus sécuritaires pour les baleines.

En effet, les empêtrements dans les engins de pêche peuvent gravement blesser les baleines et d'autres mammifères marins. Ils peuvent nuire à la capacité de l'animal à nager, à manger, et à se reproduire, et ils peuvent aussi causer leur mort.

Pour protéger les animaux victimes de ces empêtrements et limiter les risques, le gouvernement canadien a notamment exigés que toutes les pêches à engins fixes non surveillées au Canada atlantique et au Québec utilisent des engins sécuritaires pour les baleines d'ici le début des saisons de pêche de 2023. Ces nouvelles exigences sont en autres, des points de rupture à faible résistance et des cordes à plus faible résistance à la rupture. 

« Les mesures de protection des baleines du Canada sont de calibre mondial, et leur succès se résume toujours au travail acharné et à la coopération des pêcheurs. Ce programme est un autre grand pas en avant dans nos efforts communs », d'indiquer Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne.

Au cours des deux prochaines années, ce fonds sera disponible pour aider les pêcheurs autochtones et non autochtones, les organismes sans but lucratif, le milieu universitaire, et d'autres partenaires, à acheter, à mettre à l'essai, et à perfectionner les engins existants, dans le but de les rendre opérationnels d'ici 2023. Le Fonds pour l'adoption d'engins sécuritaires pour les baleines fournira également un soutien aux fabricants canadiens afin d'encourager l'approvisionnement national.

Les demandeurs intéressés peuvent désormais présenter une demande de financement. Jusqu'à 10 millions de dollars en financement sont disponibles lors de ce premier appel de propositions. Une ronde supplémentaire de financement pouvant atteindre 10 millions de dollars sera également disponible pour 2022, et le processus de demande commencera plus tard cette année. De plus amples renseignements sur la façon de présenter une demande de financement seront disponibles sur le site Internet de Pêches et Océans Canada dans les prochains jours.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les Canadiens utiliseraient moins d'articles en plastique

De nouvelles statistiques laissent croire que les Canadiens réduisent lentement leur utilisation de pailles et de sacs d’épicerie en plastique avant l’entrée en vigueur le mois prochain de l’interdiction nationale de ces articles. Le gouvernement du Canada cherche à réduire la pollution plastique intérieure d’ici la fin de la décennie alors que ...

Un hiver coriace, tenace et riche en tempêtes à venir

Préparez vos pelles à neige, car un hiver «coriace, tenace et riche en tempêtes» est en train de s’installer au Québec.  Les saisons se suivent, mais ne se ressemblent pas, car si l’automne a été marqué par la douceur du soleil et des températures au−dessus des normales, l’hiver sera rude selon les prévisions de MétéoMédia. «En raison du ...

durée Hier 16h30

Santé publique : la grève de trois jours des professionnels débute

Les professionnels de l’Institut national de santé publique (INSPQ) ont amorcé lundi matin une grève de trois jours. Ils ont manifesté à Montréal et à Québec, devant l’Assemblée nationale, dans ce contexte. Ce sont 400 professionnels: des conseillers scientifiques, des agents d’information, des analystes en informatique, notamment, qui sont ...