Publicité

29 mai 2020 - 06:00

En primeur cette année, les producteurs pourront offrir des plats prêt-à-emporter

Le Marché de Joliette, prêt à entamer sa 6e saison dès le 6 juin,

Par Salle des nouvelles

Fraîcheur, diversité et sécurité, la saison du Marché commencera comme prévu le samedi 6 juin prochain sur la place Bourget.

En partenariat avec la Ville de Joliette, la Coopérative des producteurs du Marché public de Joliette a travaillé à l’organisation d’un marché sécuritaire et accessible, tout en restant riche en diversité et chaleureux.

Mets à emporter

En offrant des produits locaux, en minimisant la manipulation des aliments et en encourageant les paiements par cartes, le Marché sera sans doute l’endroit où s’approvisionner cet été. Il restera un service essentiel autant pour la population gourmande que pour les producteurs.

« Nous savons que les joliettains attendent impatiemment le début de la saison, et nous sommes tout aussi enthousiastes de les accueillir », explique Marianne Traversy Aubin, coordonnatrice de la Coopérative

En primeur cette année, les producteurs pourront offrir des plats prêt-à-emporter idéaux pour les lunchs des travailleurs et les familles occupées.

Aliments frais et inédits

Que ce soit des produits maraîchers, acéricoles, boulangers ou autres, ils sauront combler du plus petit au plus grand épicurien. À tous les samedi de 9h30 à 14h30 jusqu’au 10 octobre, de nouveaux produits régionaux seront à découvrir selon la récolte de la semaine.

Les locavores aguerris ainsi que les nouveaux venus seront accueillis samedi le 6 juin prochain pour l’ouverture de la 6e saison du Marché public de Joliette. Sourires (masqués) et surprises seront au rendez-vous.

La Coopérative des producteurs du Marché public de Joliette a été fondée en 2015. Elle comprends une cinquantaine de membres, accueille chaque année plus de 20 producteurs et offre à la population des centaines d’aliments locaux.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.