Publicité
7 novembre 2019 - 12:00

À Rawdon

Des directions d'écoles parisiennes inspirée par l'école Marie-Anne

Par Salle des nouvelles

Le 4 novembre dernier, l’École Marie-Anne, établissement scolaire privé situé à Rawdon offrant des services éducatifs au préscolaire 5 ans et au primaire, a accueilli une délégation de 36 directions d’école de Paris. Ceux-ci ont décrit l'école comme novatrice.

L'an dernier, quelques membres de cette délégation avaient fait une tournée de plusieurs écoles québécoises dans le but d’en sélectionner quelques-unes à visiter pour l’année qui allait suivre.

Cette institution a été la première des écoles québécoises sélectionnées à accueillir la délégation française, pour une journée faite de professionnalisme, d'échanges transparents, d'un contexte réel d’observation et d'explications détaillées du modèle pédagogique.

Les directions ont pu vivre pleinement la réalité de l’École Marie-Anne puisqu’ils étaient amenés à recevoir les explications pendant que les élèves s’exécutaient comme à l’habitude dans leur classe. Plusieurs ont questionné les enfants. Certains ont même adopté la position des élèves assis par terre pour entretenir la conversation.

Du mobilier flexible à l'approche pédagogique, un travail reconnu

Les directions parisiennes ont décrit l’école comme novatrice, accueillante, humaine, stimulante, et surtout, un milieu de vie favorisant la réussite éducative. En définitive, cette école est, selon eux, différente de tout ce qu’ils avaient connu jusqu’ici en France.

Plusieurs éléments ont retenu leur attention : mobilier et classe flexibles, matériel pédagogique diversifié et adapté pour tous les types d’apprenants, personnel engagé, dévoué et compétent, horaire personnalisé pour chaque enfant, cycles décloisonnés, encadrement hebdomadaire par les titulaires, retour à la maison sans devoir avec d’excellents taux de réussite lors du passage au secondaire ainsi qu’une approche axée sur l’intérêt de l’enfant provoquant une motivation nécessaire et soutenue envers l’apprentissage.

Selon la direction de l'établissement, cette reconnaissance est "le résultat d’un travail au quotidien par une équipe qui souhaite faire de l’éducation, la plus grande richesse à offrir en cadeau permettant un avenir plus que prometteur à ses enfants."

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.