Publicité
20 juillet 2019 - 09:00

Société d’habitation du Québec

Chaleur estivale : comment en réduire les effets dans votre logement?

Par Salle des nouvelles

L’été venu, en particulier lors de périodes de canicule, la chaleur peut incommoder de nombreuses personnes, surtout celles qui n’ont pas accès à un lieu climatisé. 

La Société d’habitation du Québec vous rappelle quelques mesures toutes simples de l’Institut national de santé publique du Québec pour conserver votre logement le plus frais possible et assurer votre confort.

  • 1. Bloquez l’entrée des rayons du soleil : tirez les rideaux ou abaissez les stores pour éviter qu’ils ne surchauffent votre logement.
  • 2. Réduisez les sources de chaleur internes. Évitez d’utiliser vos appareils électroniques et électroménagers, comme le four, qui produisent de la chaleur. Servez-vous de la corde à linge plutôt que de la sécheuse.
  • 3. Créez votre système de climatisation à peu de frais : en plaçant des bouteilles d’eau glacée devant un ventilateur électrique lorsqu’il fait très chaud, vous obtiendrez une brise fraîche.
  • 4. Hydratez-vous! C’est une règle de base. Buvez, même si vous n’avez pas soif, et mangez des aliments gorgés d’eau, comme des fruits.
  • 5. Portez des vêtements de couleur pâle. En effet, des vêtements foncés capteront davantage la chaleur et vous feront suer à grosses gouttes.
  • 6. Restez à l’intérieur durant la période la plus chaude de la journée, généralement entre 11 h et 16 h.
  • 7. Ouvrez les fenêtres le soir venu, lorsque le temps est plus frais et que le taux d’humidité diminue.

Vous trouverez davantage d’information au sujet de l’habitation dans Espace habitat , le magazine Web de la Société d’habitation du Québec.

Source : La Société d’habitation du Québec 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.