Publicité
21 mai 2019 - 08:48 | Mis à jour : 09:04

Projet 2019

Une forêt nourricière dans l'ouest de l'Île Dupas

Par Salle des nouvelles

Le Comité environnement de l’Île Dupas (CEID), en collaboration avec la municipalité, réalisera au courant de l’année 2019, un projet d’envergure qui s’intitule Le parc à vivres : une forêt pour se nourrir. En effet, le CEID a obtenu une subvention très prisée de la part de l’organisme 100 Degrés, alors que seulement deux projets de jardins pédagogiques sur les 34 proposés dans Lanaudière ont été sélectionnés. 

Avec cette subvention de 15 000 $, une forêt nourricière sera aménagée dans le parc municipal de l’ouest de l’île, une initiative qui dans quelques années permettra aux citoyens d’avoir accès à de la nourriture locale, biologique et abondante en permanence.

Cet été, plusieurs activités pédagogiques seront préparées pour informer les citoyens des vertus de cet aménagement comestible dès le début de la plantation, à l’automne, et pour les saisons estivales à venir.

Le CEID tient à rappeler que deux autres événements se tiendront prochainement à l’Île Dupas.

25 mai, 13 h à 17 h : autoconstruction de composteurs domestiques en bois de palettes recyclées. Amenez vos outils, votre famille et vos amis pour construire votre propre composteur! *Bénévoles recherchés pour la préparation le matin, de 9h à 12h. 

8 juin, de 10 h à 15 h : rallye à bicyclette pour promouvoir le transport actif. Venez profiter du beau temps en famille, sur votre vélo, en répondant à des questions tout au long de votre parcours. Départs en continu entre 10 h et 12 h, parcours de 10 km, idéal pour la famille!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.