Publicité

8 juillet 2021 - 15:30

Avec 188 arrestations

Congés des fêtes nationales : neuf collisions mortelles au Québec

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Malgré un renforcement de la présence des agents de la Sûreté du Québec sur le réseau routier du 23 juin au 4 juillet, à l’occasion des longs congés des fêtes nationales, la province déplore tout de même neuf collisions mortelles sur le territoire.

Dans la région de la Mauricie-Lanaudière, deux collisions mortelles sont survenues et dix personnes ont été arrêtées pour facultées affaiblies. Les patrouilleurs ont ainsi procédé à l'arrestations de 188 personnes pour ce motif dans l'ensemble du Québec. 

Ils étaient justement présent de façon plus intensive afin de cibler spécialement la capacité de conduite affaiblie, que ce soit par l’alcool, la drogue ou la combinaison des deux. 

Un total de 962 constats d'infractions ont sinon été remis durant cette même période dans la région de la Mauricie-Lanaudière, dont 509 pour excès de vitesse, 16 pour le non-port de la ceinture de sécurité, 8 pour cellulaire au volant et 429 pour infractions variées.  

Par conséquent, les vacances de la construction approchants, la Sûreté du Québec a tenu a relancer son message de prévention aux usagers de la route.

Ces derniers sont invités à bien planifier leurs déplacements, à éviter les distractions, à boucler leur ceinture et à respecter les limites de vitesse.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.