Publicité

3 février 2021 - 11:15

Dans Lanaudière

Opérations Impact motoneiges : plus de 100 constats d'infractions remis par la SQ

Par Salle des nouvelles

Les policiers motoneigistes de la Sûreté du Québec, en collaboration avec les agents de surveillance de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ) ainsi que les agents de de la Sépaq, ont participé à des opérations spéciales Impact motoneiges, le week-end dernier, dans Lanaudière.

Lors de ces opérations, plus de 1 000 motoneiges ont été vérifiées.

-      70 constats d’infraction ont été signifiés pour la non-conformité d’équipement;

-      34 constats ont été remis pour des infractions diverses;

-      152 avertissements ont été décernés;

-      2 motoneiges ont été remisées;

-      Les policiers ont interpellé une personne qui ne respectait pas une quarantaine obligatoire;

-      1 test de dépistage a été effectué pour la conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool;

-      1 constat d’infraction a été remis pour avoir entravé le travail d’un agent de la FCMQ;

-      6 droits d’accès motoneige ont été vendus en sentier par la FCMQ.

Soulignons que ces opérations de surveillance s’inscrivent également dans l’esprit de la réforme de la Loi sur les véhicules hors route (LVHR) qui a pour objectif d’assurer la sécurité du public en encadrant leur utilisation ainsi que la circulation en sentier. Elle vise à contribuer à une amélioration du bilan des décès et des blessés graves lors de l’utilisation d’un VHR.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.