Publicité
6 décembre 2019 - 09:00

Dans le cadre de l'opération "Cibler"

Présence policière dans des établissements licenciés : 21 personnes arrêtées en Mauricie-Lanaudière

Par Salle des nouvelles

Les policiers de la Sûreté du Québec, en collaboration avec la GRC et de nombreux services de police municipaux, ont travaillé de façon concertée du 7 au 30 novembre et se sont présentés dans plusieurs établissements licenciés de la province dans le cadre de l’opération « Cibler » (Concertation contre l’intimidation dans les bars licenciés avec l’équipe de renseignement).

Durant cette période, les policiers ont effectué plus de 500 visites d’établissements situés partout au Québec. Ces visites leur ont permis de recueillir des informations et de développer des liens avec les tenanciers et le personnel afin d’augmenter le sentiment de sécurité à l’intérieur de ces établissements.

En Mauricie-Lanaudière, 62 visites

Au cours de la soirée provinciale du 28 novembre seulement, ce sont 250 policiers provenant de trente-et-un services distincts qui ont visité conjointement 183 établissements situés dans une dizaine de régions. Ils ont procédé à l’arrestation de 16 personnes.

Pour la région Mauricie-Lanaudière, 62 visites d’établissements licenciés ont été effectuées, 12 individus reliés au crime organisé ont été interpellés, de même que 62 individus reliés au monde des stupéfiants.

Au total, 21 personnes ont été arrêtées : cinq pour possession de stupéfiants, sept pour des bris de conditions, trois en vertu de mandat d’arrestation, trois pour des mandats percepteurs et trois pour d’autres motifs (vol d'identité, supposition de personne, entrave, etc).

À l’initiative de la Sûreté du Québec et en cohérence avec la stratégie provinciale de lutte au crime organisé, l’opération « Cibler » est déclenchée afin de déployer une présence policière coordonnée dans des établissements licenciés. Celle-ci est effectuée avec les partenaires des services policiers.

Toute information sur des établissements fréquentés par le crime organisé ou des trafiquants de stupéfiants peut être rapportée à la Centrale de l'information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.