Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Du 18 juin au 5 septembre

De nouvelles expositions à voir cet été au Musée d’art de Joliette

durée 18h00
2 juin 2022
Marie-Eve Buisson
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Marie-Eve Buisson, Journaliste

Quatre nouvelles expositions traiteront de la thématique du DIY lors de la prochaine programmation estivale du Musée d'art de Joliette (MAJ) qui aura lieu du 18 juin au 5 septembre prochain.

Les visiteurs pourront apprécier le travail fascinant et varié des artistes contemporains québécois et canadiens Samuel Roy-Bois, Kevin Schmidt et Vicky Sabourin en plus de l’artiste française Béatrice Balcou.

Pour choisir cette thématique, le Musée d'art de Joliette s'est posé plusieurs questions sur la société et sur les différentes démarches artistiques qui existent. «Et si on construisait à partir de peu et à partir de choses que nous voulons recycler? Et si on se réappropriait des matériaux autour de nous pour créer?». C'est ce que plusieurs artistes exploreront durant cet été au MAJ.

De nouvelles expositions 

Le thème Do it yourself a aussi été inspiré par le travail de Kevin Schmidt qui recycle et réutilise différents matériaux pour créer des installations sculpturales et multimédia uniques. Pour son exposition individuelle intitulée Intercom, l'artiste a transformé la salle d'exposition en salle d'écoute pour audiophiles. Dans cette pièce, le public est invité à faire jouer leurs propres disques en vinyle sur une table tournante. Pour une autre de ses œuvres, l’artiste a converti une machine à laver en génératrice hydroélectrique qui alimente un spectacle son et lumière en pleine nature. L’exposition de Kevin Schmidt suscite la réflexion en créant des rapprochements entre la pratique des arts, la propriété privée et la spéculation immobilière.

Pour La vie est un outil comme un autre, l’artiste québécois Samuel Roy-Bois, rassemble des œuvres issues de la photographie et de la sculpture. Créées en 2021 durant la pandémie, les nouvelles sculptures exposées témoignent des conditions très spécifiques ayant mené à leur conception. Leurs dimensions dépendent de l’espace de travail qui était alors disponible. Aussi, leur fabrication est liée aux techniques maîtrisées à ce moment-là par l’artiste et des outils non spécialisés qui se trouvaient à portée de mains, comme une scie à chaîne, des serres ou des vis. Leur matérialité découle de rénovations effectuées dans sa maison, de la proximité avec une scierie ou encore de restes de productions antérieures recyclés.

Tenir le silence est la première exposition individuelle dédiée au travail de Béatrice Balcou au Québec. Elle rassemble des œuvres associées à chacune de ses séries importantes telles que les Cérémonies sans titre, les œuvres Placebo et les Pièces assistantes. L’artiste française, maintenant basée en Belgique, s’est inspirée d’une œuvre de la collection de l’institution joliettaine pour créer une nouvelle cérémonie ainsi qu’une sculpture placebo. L’exposition lui a aussi servi d’impulsion pour approfondir la dimension sonore de son travail. Cette pièce sonore se déclinera par la suite en une série d’interventions artistiques dans d’autres musées à laquelle le MAJ participera.

L’exposition Le lys de ta peau de Vicky Sabourin s’inscrit à la suite du projet Ce que les lys odorants tentent de camoufler. À la suite de multiples décès survenus dans son entourage ces quatre dernières années, l’artiste s’est intéressée à la puissance d’évocation des odeurs qui, malgré leur caractère intangible et éphémère, ont la capacité de stimuler la mémoire. Décliné d’abord sous la forme d’un coffret de fragrances auquel s’est ajouté un récit personnel publié en un livre d’artiste, le projet se poursuit maintenant avec la création d’œuvres photographiques, textiles et sculpturales présentées dans les aires de circulation du MAJ.

Vernissage et terrasse

Le vernissage aura lieu le samedi 18 juin de 10 h à 17 h et sera gratuit. Il est possible de commander à l'avance un repas du restaurant Ras le bol et de le recevoir à votre arrivée au Musée pour le manger lors du dîner.

Durant la journée, l'artiste Béatrice Balcou donnera deux performances, une à 11 h et l'autre à 13 h. Il est recommandé de réserver d'avance, car les places sont limitées. Une activité de création sera également offerte en continu durant l'après-midi.

Cet été, le Musée d'art de Joliette souhaite profiter des températures chaudes pour organiser plusieurs événement sur sa terrasse. Il y aura donc le retour des Jeudis 5 à 7 dès le 23 juin, une belle occasion pour admirer les feux d'artifices de la Ville de Joliette. 

L'événement Patio 145 sera aussi de retour. Tous les dimanches à 14 h 30, du 31 juillet au 4 septembre, les visiteurs pourront profiter des DJ sets créatifs d'artistes la scène électro québécoise. 

«Au Musée d'art de Joliette, on adore mélanger différentes disciples artistiques comme la musique, l'art visuel, ou la danse. On veut aussi que les arts servent à se reconnecter avec soi-même, à réfléchir et à se confronter à différentes questions. On souhaite également que les gens profitent de la terrasse du Musée pour s'amuser et profiter de la vie», conclut Julie Armstrong-Boileau, responsable des communications et du marketing au MAJ. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


18 juillet 2022

Le rappeur GreenWoodz de passage à l'événement Tire-toi une bûche

Pour la quatrième soirée de l'été de l'événement Tire-toi une bûche, à Notre-Dame-des-Prairies, l'artiste québécois GreenWoodz donnera une performance mettant en valeur sa musique rap. C'est ce jeudi 21 juillet à 19 h 30 qu'aura lieu cette soirée en musique au Parc Colette-Robillard. N'hésitez pas à apport vos chaises de parterre et/ou votre ...

18 juillet 2022

Une pièce de théâtre qui revisite le célèbre récit d'Ulysse

La deuxième apparition des rendez-vous de famille à Notre-Dame-des-Prairies se déroulera au boisé du Carrefour Culturel, le mercredi 20 juillet à 19 h.   Durant cette soirée, Théâtre tout terrain  présentera leur pièce La Seconde Odyssée. Grand héros de la guerre de Troie, Ulysse n’aurait jamais pu imaginer que rentrer chez lui serait aussi ...

17 juillet 2022

Une aide financière pour la restauration de la Maison Antoine-Lacombe

La Ville de Saint-Charles-Borromée investira une somme de 524 000 $ dans des travaux de restauration de son bâtiment classé immeuble patrimonial ayant une grande valeur sur le plan architectural, culturel et touristique, soit la Maison Antoine-Lacombe. Pour ce faire, elle pourra compter sur une subvention de 286 400 $ de la part du gouvernement ...