Publicité

6 juin 2021 - 13:00

Projet collectif

Une reprise colorée de L'Amérique pleure par des jeunes de la région

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Les élèves et enseignants de l’entreprise Les Studios 3, située à Saint-Ambroise-de-Kildare et à Joliette, sont enthousiastes de dévoiler l’aboutissement d’un projet collectif ayant nécessité plusieurs heures de travail, soit une version inédite d’un vidéoclip mettant en vedette leur interprétation originale de la chanson L’Amérique pleure du groupe Les Cowboys Fringants

Au total, ce sont plus d’une vingtaine de participants, notamment les élèves et les professeurs de l’école de musique, ainsi que la chorale de Barthélémy Joliette, qui ont pris l’initiative de créer leur propre interprétation de cette chanson.

« Le fait que notre entreprise comprenne à la fois une école de musique et un studio d'enregistrement nous a permis de dépasser nos limites et de proposer un projet des plus intéressants malgré la pandémie », souligne Serge Geoffroy, propriétaire des Studios 3.

Les participants étaient enregistrés individuellement, ce qui a nécessité plusieurs heures de montage. Il est possible d’écouter le vidéoclip sur la page Facebook ainsi que sur la chaîne YouTube de l’organisation.

« Nous sommes vraiment heureux d’avoir trouvé un moyen original et créatif de rassembler et de mettre en valeur le talent de nos élèves et professeurs, en dépit des consignes de distanciation sociale en vigueur », témoigne-t-il.

Ce dernier espère que les spectateurs auront autant de plaisir à le regarder que l’équipe en a eu à le produire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.