Publicité

22 décembre 2020 - 08:00

De Manon Bédard

Un concert de Noël virtuel pour les CHSLD et les personnes hospitalisées

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

La Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière offrira en ligne, un concert de Noël de la chanteuse country Manon Bédard aux résidents des centres d’hébergement du nord de Lanaudière, de même qu’aux personnes hospitalisées au Centre hospitalier de Lanaudière.

Le concert, produit en partenariat avec GCIA Le Studio et la Résidence Arthur B, sera disponible pendant le temps des fêtes via différentes plateformes, dont le site Internet du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière.  

Afin d’apporter un peu de réconfort aux aînés, ainsi qu’aux personnes hospitalisées pendant cette période des fêtes particulière, la fondation a enregistré dernièrement un spectacle de Noël qu’elle diffusera à compter du 23 décembre dans les divers établissements de santé et de services sociaux du nord de Lanaudière.  

« Le concert de Manon Bédard avait initialement été vendu à l'encan en ligne de notre événement-bénéfice Experiencia à l'automne dernier afin qu'il soit tiré au sort parmi les centres d’hébergement du nord de la région et effectué à l’été 2021. Dans les dernières semaines, considérant le contexte et avec l'accord du donateur, la Résidence Arthur B, cela s’est rapidement transformé en un concert de Noël virtuel diffusé à la grandeur du territoire du nord de Lanaudière. Le tout afin de permettre aux usagers de passer un bon moment à l’occasion de cette période normalement consacrée aux réjouissances », a expliqué Maude Malo, directrice générale de la fondation.

Les centres d’hébergement recevront un DVD du concert, et ce dernier sera également disponible sur les sites de la fondation et du CISSS de Lanaudière.

La fondation invite la population à visionner le concert en se rendant sur le site internet du CISSS de Lanaudière.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.