Publicité
24 décembre 2019 - 10:30

Au Centre des arts et des loisirs Alain-Larue de Notre-Dame-des-Prairies

Plus de 700 visiteurs en une semaine pour l’exposition Playmobil

Par Salle des nouvelles

La semaine dernière a eu lieu le vernissage de la toute dernière exposition du Centre des arts et des loisirs Alain-Larue : l’univers Playmobil. Les citoyens et citoyennes ont répondu à l’invitation de la Ville en grand nombre et la salle d’exposition était remplie de gens de tous âges, venus découvrir ce monde fascinant.

Cette exposition est la création de Pierre Lafrance, qui exhibe sa collection personnelle. Elle regroupe une dizaine de thèmes et permet aux jeunes d’aménager eux-mêmes certains espaces. Les thèmes : un château, le Far west américain, Rome et son colisée, l’Égypte des pyramides, les animaux du monde, le pays des fées et des dragons, les trains et transports, le garage et le chantier. Aux dioramas (présentations fixes) s’ajoutent divers objets se rapportant aux thèmes : une dague romaine, des poteries amérindiennes, des vidéos, etc.

700 visiteurs sont passés en 7 jours. L’achalandage est tel que la Ville de Notre-Dame-des-Prairies a décidé d’ajouter une journée d’ouverture. La salle adonc été ouverte le dimanche 22 décembre de 13h à 17h, en plus des journées habituelles, soit du mercredi au samedi de 13h à 17h.

L’entrée est gratuite, à contribution volontaire. La salle est située au Centre des arts et des loisirs Alain-Larue au 225, boul. Antonio-Barrette à Notre-Dame-des-Prairies.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.