Publicité
22 septembre 2019 - 06:00

Retour du jeu La Confrérie des Mathalois: forces en péril

Évadez-vous de la Maison Louis-Cyr cet automne

Par Salle des nouvelles

La Maison Louis-Cyr , située à Saint-Jean-de-Matha est maintenant passée à l’horaire d’automne. En effet, depuis le 2 septembre dernier et ce, jusqu’au 31 octobre prochain, il est possible de visiter le musée mathalois mettant en vedette l’homme le plus fort de tous les temps les samedis et dimanches de 10 h à 16 h.
 
De plus, l’équipe de la Maison Louis-Cyr confirme qu’après le succès de la version estivale de son jeu d’évasion intitulé 
La Confrérie des Mathalois : forces en péril, de nouvelles dates ont été ajoutées. Ceux et celles qui n’ont pas eu l’occasion d’en profiter pourront mettre à l’épreuve leur esprit logique, leur sens de l’observation et leurs capacités de déduction jusqu’au 27 octobre 2019. Des départs sont prévus les samedis et dimanches à 10 h 30, 12 h 30 et 14 h 30. Il est nécessaire de réserver pour participer.
 
Rappel du concept
En équipe de 4 à 8 personnes, les participants devront résoudre différents jeux et énigmes, exécuter de délicates manipulations et faire des fouilles afin de trouver toutes les combinaisons des différents cadenas (à chiffres, à lettres ou directionnels) et ainsi, rétablir l’équilibre des forces.

Le jeu se déroule au 2e étage de la Maison Louis-Cyr, dans la chambre de Louis Cyr et Mélina Comtois. Dû au niveau de difficulté des énigmes, il est recommandé que les participants soient âgés de 10 ans et plus. Les joueurs de 16 ans et moins doivent avoir un adulte dans leur équipe. Le coût de l’activité est de 25 $ pour les adultes et 15 $ pour les enfants de 14 ans et moins. Ces tarifs incluent la participation au jeu d’évasion, la visite du musée et les taxes.
 
Pour plus de détails au sujet de la Maison Louis-Cyr et de ses activités, visitez le 
www.maisonlouiscyr.com ou appelez au 450 886-1666.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.