Publicité
3 février 2019 - 11:00 | Mis à jour : 12:26

Le 9 février prochain assistez au spectacle de de Cœur de Pirate au Centre culturel de Joliette

Après le succès de Roses (2015) et une tournée mondiale, Béatrice Martin, alias Cœur de pirate, revient avec un 4e opus à la pop moderne. Elle sera de passage au Centre culturel de Joliette le samedi 9 février prochain à 20 h pour présenter le spectacle qui porte le titre de ce dernier, En cas de tempête, ce jardin sera fermé.
 

Un album très bien reçu par la critique, dont elle transpose efficacement les arrangements teintés de rythmes électros sur scène, dans une prestation de 80 minutes. Qualifiée d’énergique, l’artiste propose une soirée à la fois intime et dansante, avec la touche personnelle qu’on lui connait. Elle navigue habilement entre les pièces de ses albums passés et de celles d’En cas de tempête, ce jardin sera fermé.
 

« Pourquoi aime-t-on se balader dans le jardin de Béatrice? Le contraste entre cette propreté apparente et la singularité du personnage, sa personnalité vocale et son indépendance d’esprit, fait toute la différence entre la perception d’une pop générique et d’une pop touchante, honnête, fédératrice. » Alain Brunet, La Presse.
 

Voilà dix ans déjà que Béatrice Martin a déposé sa voix délicate dans nos oreilles. Elle a vendu plus de 1,2 million d’albums à travers le monde. 3 millions d’admirateurs repassent ses albums en boucle sur les plateformes d’écoute en continu.
 

Elle sera de passage à la Salle Rolland-Brunelle avant de poursuivre sa tournée au Canada et à l’international.

Ce spectacle est une présentation de La Source Bains Nordiques. Pour plus d’informations sur la programmation du Centre culturel de Joliette, les coordonnées et les heures d’ouverture, visitez le www.spectaclesjoliette.com ou contactez la billetterie au 450 759- 6202.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.