Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 mars 2018 - 08:00

La veuve joyeuse à la Sinfonia de Lanaudière le 15 avril prochain au Théâtre Hector-Charland de l’Assomption.

Par Salle des nouvelles

Avec le soutien de BMO, la Sinfonia de Lanaudière présente l’opéra La veuve joyeuse en version concert avec les talentueux chanteurs de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal le 15 avril prochain au Théâtre Hector-Charland de l’Assomption.

«C’est toujours un plaisir de travailler avec les vedettes de l’opéra de demain et l’Atelier lyrique, affirme le chef d’orchestre Stéphane Laforest. La veuve joyeuse, c’est l’opéra parfait : belle musique, intrigue amoureuse, beaux rôles et humour.»
 
Opérette en trois actes de l’Autrichien Franz Lehár en version concert avec les vedettes lyriques de
demain de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal. La veuve joyeuse est l’une des opérettes les plus jouées dont les airs sont les plus connus mettant en scène les péripéties de la cour de Marsovie autour du destin amoureux de la belle veuve d’un riche banquier. L’action s’inspire du Monténégro et de son élite qu’il était fréquent de tourner en dérision en raison de la faillite du petit état à l’époque.
 
Les concerts d’été de la Sinfonia de Lanaudière seront très bientôt annoncés, mais déjà les billets desdeux événements Symphonique Pop à l’Amphithéâtre Fernand-Lindsay les 12 et 17 août sont envente à la Place des Arts. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.