Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 mars 2018 - 19:00

Carte blanche à Perrine Leblanc au Carrefour culturel de Notre‐Dame‐des‐Prairies le 12 avril prochain

Par Salle des nouvelles

Les musiciennes du Quatuor Claudel‐Canimex offrent une Carte Blanche à l’auteure Perrine Leblanc au Carrefour culturel de Notre‐Dame‐des‐Prairies le jeudi 12 avril prochain à 19h30.  

Cette rencontre littérature musique de hauts calibres met en scène la grande auteure québécoise Perrine Leblanc récipiendaire du Grand prix du livre de Montréal et du prix littéraire du Gouverneur général du Canada. Rencontre littérature et musique très inspirante de cette auteure sortie de l’anonymat de façon fulgurante dès son premier roman L’homme blanc paru chez Le Quartanier en 2010. La soirée permettra au public de découvrir des extraits poignants de l’auteur lus par Mme Leblanc elle‐même, entrecoupé d’extraits savamment choisis du grand répertoire de quatuor à cordes.

L’auteure s’immiscera donc dans les pages de L’homme blanc et Malabourg, mais aussi dans la poésie d’Anna Akjamatova, W. B. Yeats et Seamus Heany. Ces textes feront place à des extraits d’œuvres transcendantes que sont le quatuor n°8 de Shostakovitch, le quatuor n°1 de Tchaïkovsky, et l’énigmatique Fratres d’Arvo Pärt.

Ce concert est rendu possible grâce à la participation de la ville de Notre‐Dame‐des‐Prairies, ainsi qu’à l’Entente de partenariat territorial en lien avec la collectivité de Lanaudière entre la Table des préfets de Lanaudière et le Conseil des arts et des lettres du Québec.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.