Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
18 décembre 2017 - 10:12

Galant, tu perds ton temps : un groupe unique au Québec!

Par Salle des nouvelles

 Le vendredi 29 décembre prochain, le groupe Galant, tu perds ton temps sera de passage au Foyer de la Salle Rolland-Brunelle pour vous faire danser et chanter au rythme de la chanson traditionnelle québécoise. 

Le 29 décembre prochain, Galant, tu perds ton temps vous présentera Nous irons danser, un album chaleureusement accueillis par la critique. Le groupe était d’ailleurs en nomination au Gala ADISQ 2017 dans la catégorie Meilleur album traditionnel pour cet opus.   

Galant, tu perds ton temps, c’est Jacinthe Dubé, Josianne Hébert, Mia Lacroix, Évelyne Gélinas et Isabelle Payette chantant en harmonie tout en étant accompagnées du percussionniste JeanFrançois Berthiaume. Généreuses, rigolotes, candides, parfois coquines, ces jeunes femmes gardent une naïveté craquante. Elles présentent des chansons a capella d’un répertoire plutôt rarissime : celui des femmes. Dans un univers de calleurs, de gigueurs, de violoneux, ce quintette féminin réhabilite avec brio et finesse un pan entier de la chanson traditionnelle québécoise. Provenant de sources diverses, ces chansons touchent par leurs histoires tantôt drôles, tantôt tragiques. 

Pour de plus amples informations sur la programmation du Centre culturel de Joliette, les coordonnées et les heures d’ouverture, visitez le www.spectaclesjoliette.com ou contactez la billetterie au 450 759-6202.  
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.