Publicité

8 décembre 2021 - 08:00

Projet visant à favoriser le vieillissement actif

Un soutien de 60 000 $ à la municipalité de Saint-Paul pour une piste cyclable

Par Salle des nouvelles

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Andrée Laforest, ainsi que la ministre responsable de la région de Lanaudière, Caroline Proulx, annoncent qu'un montant de 57 850 $ est octroyé à la municipalité de Saint-Paul pour son projet d'aménagement de la piste cyclable et piétonnière du parc du Boisé-Paulois.

Ce projet s'inscrit dans le cadre l'appel de projets 2020 du Programme d'infrastructures Municipalité amie des aînés (PRIMADA), qui vise à soutenir des initiatives qui favorisent le vieillissement actif au sein de la communauté.

Les dossiers admissibles concernent la réalisation de petits travaux de construction, de réfection ou d'agrandissement d'infrastructures.

« La démarche Municipalité amie des aînés améliore concrètement la vie de nos aînés, alors qu'elle permet de mettre en place des environnements qui favorisent leur bien-être et leur épanouissement. Nous sommes fiers de soutenir financièrement le projet de la municipalité de Saint-Paul, qui permettra autant aux cyclistes qu'aux piétons de bénéficier de cette installation au parc du Boisé-Paulois», indique Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

Le projet de la municipalité de Saint-Paul consiste à aménager la piste cyclable et piétonnière du parc Boisé-Paulois en effectuant divers travaux, dont l'excavation de la section existante, le pavage d'une section de la piste d'une longueur de 850 mètres, l'ensemencement de gazon de chaque côté et l'aménagement paysager.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.