Publicité

7 janvier 2021 - 17:00

Ouverture exceptionnelle

Un tronçon de la piste cyclable La Sauvagine ouverte aux marcheurs

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Habituellement fermée du 15 novembre au 15 avril, le Conseil de la MRC de Pierre-De Saurel a exceptionnellement autorisé l’ouverture d’un tronçon de la piste cyclable régionale La Sauvagine au bénéfice des marcheurs et des raquetteurs, à la demande de la Ville de Sorel-Tracy.

La MRC, à titre de gestionnaire de la piste cyclable régionale, veut collaborer au projet de la Ville d’offrir des activités hivernales aux citoyens.

Ainsi, le tronçon de la piste situé sur le territoire de Sorel-Tracy est ouvert, soit à partir du boulevard Fiset jusqu’à la limite de la Ville et de la municipalité de Saint-Robert.

La marche et la raquette y sont donc autorisées, cependant le sentier sera laissé à l’état naturel puisque la machinerie pourrait abimer l’asphalte de la piste cyclable. Pour cette même raison et comme tous les hivers, les motoneiges et les VTT n’y sont pas autorisés, à l’exception des points de traverses que la MRC a autorisés (près de la rue Crébassa pour les motoneiges et près de la rue Auber et du chemin de la Vallière pour les VTT).

En raison du confinement, la Ville multiplie les efforts pour offrir des activités extérieures aux citoyens, consultez son site web pour connaître toutes les opportunités.

Informez- vous également auprès des municipalités pour savoir comment profiter de l’hiver dans la région.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.