Publicité

4 février 2020 - 06:00

Le relais féminin remporte la finale B et termine au 5e rang

Patinage de vitesse : Mégan Boudrias et Florence Brunelle dans le Top-10 aux Championnats du monde juniors

Par Salle des nouvelles

Mégan Boudrias et Florence Brunelle ont été les meilleures athlètes du Canada à l'occasion de la dernière journée, le 31 janvier, des Championnats du monde juniors courte piste de l'ISU 2020 disputés à Bormio, alors qu'elles ont respectivement terminé neuvième et 10e du 1000m.
 
Mégan Boudrias (de Repentigny), qui a été couronnée championne canadienne junior courte piste de cette année au mois de décembre dernier, a pris le deuxième rang (1:52,886) de la finale B, ce qui lui a valu la 8e place du classement général dans cette distance. Même si elle a été la patineuse de 3e place la plus rapide dans les demi-finales, ce qui lui aurait normalement donné une place en finale A, elle a été repoussée en finale B parce qu'une patineuse de l'autre demi-finale a été avancée.  

De son côté, Florence Brunelle (de Trois-Rivières), qui a raflé deux médailles d'argent samedi, a pris le 10e rang au 1000m. Une faute de carre et un contact avec une autre patineuse pendant une tentative de dépassement par l'extérieur à mi-chemin de sa demi-finale a mené au signalement d'une infraction et l'athlète de 16 ans a été pénalisée.  

La Sud-Coréenne Gilli Kim, l'éventuelle médaillée d'or du 1000m, a établi un nouveau record du monde junior quand elle a enregistré un temps de1:27,685 en demi-finales ; elle a réédité la marque de sa compatriote Whi Min Seo, une double médaillée d'or aux Jeux olympiques de la jeunesse tenus la semaine dernière à Lausanne.  

Le seul Canadien en lice chez les hommes dimanche, William Dandjinou (Verdun, Qué.), n'a pas dépassé le stade des quarts de finale du 1000m masculin, lui qui s'est contenté de la 20e place au total. Son coéquipier Matej Pederson (Calgary, Alb.) a dû déclarer forfait pour cette couse en raison d'une blessure qu'il a subie vendredi. 

Le Canada a remporté la finale B au relais féminin, alors que Boudrias, Brunelle, Léa Chamberland-Dostie (Trois-Rivières, Qué.) et Claudia Heeney (Waterloo, Ont.) ont affiché un temps de 4:16,732 pour devancer la Pologne et le Bélarus.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.