Publicité
5 septembre 2019 - 16:30

Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon de la Ligue de hockey junior AAA du Québec

Les Prédateurs entament leur saison locale!

Par Salle des nouvelles

Le club de hockey Les Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon de la Ligue de hockey junior AAA du Québec (LHJAAAAQ) entamera sa saison locale, la 3e de l’histoire de la concession, ce vendredi 6 septembre à 20 h à l’aréna Familiprix de Saint-Gabriel, alors que la formation accueillera pour l’occasion les Panthères de Saint-Jérôme.

Il est possible de mettre la main sur ses billets de saison pour les 24 parties locales des Prédateurs à la Pharmacie Familiprix de Saint-Gabriel, au restaurant Chez Marso de Saint-Gabriel, de même qu’au motel resto-bar Le Central de Saint-Michel-des-Saints. Il est aussi possible de s’en procurer en ligne au www.lepointdevente.com. L’achat d’un billet de saison fait économiser près de 15 % à son détenteur.

De plus, il est toujours possible de se procurer des billets à la porte la journée des parties. Il en coûtera seulement 10 $ pour un billet adulte et 5 $ pour les moins de 12 ans.

Fait à noter, l’entrée sera complètement gratuite pour les joueurs membre des associations de hockey mineur de Saint-Gabriel, de Berthier et de Joliette-Crabtree qui porteront le chandail de leur équipe, des catégories MAHG à junior inclusivement.

Enfin, les Prédateurs font tirer une paire de billets de saison par jour, et ce, jusqu’à demain inclusivement. Tous les détails du concours se trouvent sur la page Facebook de l’équipe.

Pour tout connaître sur les Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon, visitez le site Web de la formation au www.predateurs.ca ou encore la page Facebook de l’équipe à Les Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.