Publicité
24 août 2019 - 11:30

Les Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon de la Ligue de hockey Junior AAA du Québec (LHJAAAQ)

Une équipe d’entraîneurs de haut calibre!

Par Salle des nouvelles

Le club de hockey Les Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon de la Ligue de hockey junior AAA du Québec (LHJAAAQ) pourra compter sur une équipe d’entraîneurs de très grande qualité pour sa troisième saison. 

En effet, le directeur général de l’organisation, Samuel Fortier, agira également comme entraîneur-chef. Après une réorganisation au niveau professionnel, Samuel Fortier a finalement accepté au début du mois de juillet l'offre de l'organisation d’assurer la double fonction de directeur général et d’entraîneur-chef. Samuel Fortier est un entraîneur de métier. Il jouit d’une vaste expérience et son leadership fait de lui le candidat idéal pour implanter une culture gagnante chez Les Prédateurs. 

Se faisant, l’organisation comptera sur pas moins de cinq entraîneurs, constituant du coup une équipe multidisciplinaire expérimentée, passionnée et dévouée, l’une des plus solides de toute la ligue. Se joignent à Samuel Fortier : Nelson Vargas Diaz, Sébastien Renaud, Mathieu Blanchard et Xavier Boucher. 

Le camp d’entraînement pour la saison 2019-2020 des Prédateurs débutait par une première séance d’entraînement, le vendredi le 16 août dernier, sur la glace de l’aréna Familiprix de Saint-Gabriel. Il se poursuivait durant toute la fin de semaine avec un match intra-équipe et des séances d'entraînement sur glace. 

Pour rester à l’affût des nouvelles concernant les Prédateurs, visitez la page Facebook de l’équipe ou encore le site Web au www.predateurs.ca.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.