Publicité
3 mai 2019 - 13:46

Challenge des régions, Amos

Les gymnastes du Gym Annalie sélectionnées pour représenter Lanaudière

Par Salle des nouvelles

Pour une deuxième année consécutive, toutes les gymnastes du Gym Annalie sont sélectionnées pour représenter Lanaudière à une compétition d'envergure, nommée Challenge des régions, qui aura lieu à Amos au mois de mai prochain.

C’est ainsi que Yannaève De Celles, Anne-Frédérique Gadoury-Lavallée, Annabelle Gaudet, Aurélie Giguère, Magalie Lajeunesse et Alexya Éthier iront à Amos pour cette grande compétition afin de représenter la région de Lanaudière. Grâce à leurs belles récompenses amassées tout au long de l’année lors de différentes compétitions, elles ont su se tailler une place pour cette finalité organisée par la Fédération de gymnastique du Québec.

Également, une autre excellente nouvelle pour le club : Florence Dubois s’est qualifiée pour la finalité de sa catégorie, la Coupe Provinciale. Cette année, Gym Annalie a agrandi son volet compétitif en y ajoutant son premier groupe provincial dont Florence a tout de suite fait partie. En résultat à cette toute première année de provincial, cette gymnaste a réussi à se classer pour la finalité de sa catégorie : c’est-à-dire qu’elle est parmi les 48 meilleures gymnastes au Québec au niveau JO4 9‑10 ans.

La session printemps est débutée chez Gym Annalie et quelques places sont toujours disponibles! Pour plus d’informations, contactez par téléphone au 450 559-7268 ou par courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.