Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Piloté par la ministre responsable des Aînés et ministre déléguée à la Santé, Sonia Bélanger

Le soutien à domicile au cœur du plan de Québec pour répondre au vieillissement

durée 12h00
31 mai 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le gouvernement Legault a présenté vendredi matin son plan pour répondre au vieillissement de la population. Plusieurs mesures phares constituent ce plan, mais le soutien à domicile semble être le fondement pour assurer une qualité de vie aux aînés.

Piloté par la ministre responsable des Aînés et ministre déléguée à la Santé, Sonia Bélanger, le plan d'action gouvernemental 2024-2029 «La Fierté de vieillir» est le fruit d'une concertation de 34 ministères et organismes.

Toutes les mesures du plan d'action sont accompagnées d'indicateurs permettant de surveiller leur application. Parmi les mesures mises de l'avant par Mme Bélanger lors de son allocution, vendredi matin à Québec, on note qu'il faut favoriser davantage le soutien à domicile.

«La politique nationale va venir mettre en place les éléments importants pour faire en sorte que le soutien à domicile et le maintien de l'autonomie des personnes soient quelque chose qui soit mis en évidence au Québec et que ce soit nettement amélioré», a déclaré Mme Bélanger.

Elle a souligné que le vieillissement fait partie du cours normal de la vie, mais qu'il est important d'accompagner les aînés dans une perspective de maintien de l'autonomie. «Je vais continuer d'investir mes énergies pour qu'on poursuive sur cette voie afin de constater notre réussite dès la prochaine année», a affirmé la ministre Bélanger.

«Le soutien à domicile est une pierre angulaire d'un vieillissement en santé à la maison, ce que souhaitent tous les Québécois», a-t-elle poursuivi.

Selon la ministre, «on les connaît, les solutions pour que le vieillissement actif puisse briller» au Québec. Elle a aussi parlé de lutter contre l'âgisme, d'assurer que les aînés puissent se loger dans des logements abordables et de favoriser le retour en emploi sans pénalité financière pour ceux qui le désirent.

Le plan du gouvernement fait aussi mention d'accroître l'accessibilité à l'information et aux outils numériques, améliorer l'accès aux soins de santé et aux services sociaux et favoriser les déplacements sécuritaires.

Le contenu en santé de La Presse Canadienne obtient du financement grâce à un partenariat avec l’Association médicale canadienne. La Presse Canadienne est l’unique responsable des choix éditoriaux.

Katrine Desautels, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

Nouvelle stratégie pour limiter les dégâts d'un traumatisme craniocérébral

Une approche plus libérale aux transfusions sanguines permettrait aux personnes hospitalisées dans une unité de soins intensifs de recouvrer davantage d’indépendance fonctionnelle et une meilleure qualité de vie après un grave traumatisme craniocérébral, indique une étude pilotée par un chercheur au CHU de Québec. Six mois après leur accident, ...

durée Hier 11h00

Semaine de la mission académique et de la recherche du CISSS

La deuxième édition de la Semaine de la mission académique et de la recherche (SMAR) du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière, qui s'est tenue du 3 au 7 juin 2024, a connu un franc succès. C’est sous le thème « Cultiver le savoir; partager la connaissance » que s’est déroulée cette semaine spéciale ...

durée Hier 9h00

Les plus grandes banques du Canada continueront à investir dans le pétrole et le gaz

Les PDG des cinq plus grandes banques du Canada ont répété jeudi qu'ils s'engagent à contribuer à la transition énergétique alors qu'ils étaient interrogés par un comité parlementaire quant à leur impact sur les changements climatiques. Les dirigeants de la Banque Royale du Canada (RBC), du Groupe Banque TD, de BMO Groupe Financier, de la Banque ...