Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Environnement Canada

Des changements pour mieux informer la population sur la fumée liée aux feux de forêt

durée 15h00
20 mai 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Environnement Canada tente d'améliorer la façon dont les risques pour la santé sont communiqués lorsque les incendies de forêt envoient de la fumée dangereuse dans l'air.

Pendant les alertes actives, les zones touchées par des valeurs élevées de la Cote air santé seront désormais marquées en rouge sur une carte qui montre les conditions météorologiques et la pollution de l'air à travers le pays.

L'agence fédérale indique qu'elle publiera également un nouveau type d'avis sur la qualité de l'air lorsque la Cote air santé dépassera 10 en raison de la fumée d'un incendie de forêt. Une valeur supérieure à 10 indique un risque très élevé pour la santé.

L'atteinte de cette cote déclenchera un avis d'Environnement Canada qui met en garde contre une aggravation potentielle des effets sur la santé. La notification exhortera les gens visés à envisager sérieusement d'annuler leurs événements en plein air.

Pendant ce temps, l'Ontario et l'Alberta ont rejoint la plupart des autres provinces en utilisant une version améliorée de la Cote air santé, qui reflète les pics horaires de particules fines dans l'air, connues sous le nom de PM 2,5.

La Cote air santé est présentée sur une échelle de 1 à 10, en plus d'une section «supérieur à 10». Plus le chiffre est élevé, plus les risques pour la santé sont grands.

La dégradation de la qualité de l'air affecte particulièrement les personnes souffrant de problèmes respiratoires ou cardiaques, les femmes enceintes, les enfants et les personnes âgées.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Hausse marquée à la DPJ des signalements pour exposition à la violence conjugale

Le nombre de signalements reçus à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) pour un motif d’exposition à la violence conjugale a plus que doublé en 10 ans, passant d'environ 8000 en 2014 à un peu plus de 17 000 en 2023. Cela représente une hausse de 14,7 % des signalements liés à l'exposition à la violence conjugale comparativement à ...

Conseils pour prévenir les risques de la chaleur extrême

La Direction de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière tient à informer la population des moyens à prendre pour éviter les risques à la chaleur extrême des prochains jours.  Voici les principales mesures de prévention à adopter lors de chaleur intense : Buvez beaucoup d’eau, sans ...

Où se rafraîchir à Saint-Charles-Borromée ?

Une vague de chaleur accablante frappe actuellement le Québec. Avec des températures frôlant les 40°C et un facteur humidex élevé, cette canicule représente un important risque pour la santé, particulièrement pour les personnes âgées, les jeunes enfants et celles souffrant de maladies chroniques. Afin d'aider les citoyens à traverser ...