Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Adoption d'une résolution

Saint-Charles-Borromée, alliée dans la lutte contre l’homophobie et la transphobie

durée 10h00
17 mai 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

À l'occasion de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, la Ville de Saint-Charles-Borromée réaffirme avec fierté son soutien aux communautés LGBTQIA2+ en hissant haut le drapeau inclusif à l’hôtel de ville. Cette année encore, la Ville est unie dans son engagement pour une société inclusive, où chacun, peu importe son orientation sexuelle ou son identité de genre, est respecté et valorisé.

Afin de marquer son appui à la cause et son soutien relativement aux objectifs que cette journée poursuit, le conseil municipal proclame cette journée à son calendrier de mai et a adopté une résolution lors de la dernière séance du conseil du 6 mai dernier.

Ce geste symbolique a pour objectif de sensibiliser les citoyens en rappelant son soutien et sa solidarité envers les communautés lesbienne, gai, bisexuel·le, trans, queer, intersexe, asexuel·le, Two-Spirit et toute autre orientation sexuelle, Identité ou expression de genre. En tant que ville, SCB reconnaît son rôle crucial dans la promotion de l'inclusion et de la diversité. Elle est consciente des défis auxquels font face les personnes LGBTQIA2+ et elle s'engage à travailler activement pour créer un environnement où tous se sentent en sécurité et respectés.

« Malgré les avancées significatives réalisées, il reste encore beaucoup à faire. Notre ville est résolue à poursuivre ses efforts pour créer un environnement où la diversité est célébrée et où l'inclusion est la norme. Notre engagement envers cette cause ne faiblit pas et nous appelons chacun de nos concitoyens à se joindre à nous dans cette lutte pour un monde plus juste et équitable. Ensemble, nous pouvons créer un avenir inclusif où chacun peut vivre librement. », déclare le maire, M. Robert Bibeau.

Rappelons que la journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, originaire du Québec, commémore la décision prise par l’Organisation mondiale de la santé le 17 mai 1990 de retirer l’homosexualité de la liste des maladies psychologiques.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

Nouvelle stratégie pour limiter les dégâts d'un traumatisme craniocérébral

Une approche plus libérale aux transfusions sanguines permettrait aux personnes hospitalisées dans une unité de soins intensifs de recouvrer davantage d’indépendance fonctionnelle et une meilleure qualité de vie après un grave traumatisme craniocérébral, indique une étude pilotée par un chercheur au CHU de Québec. Six mois après leur accident, ...

durée Hier 11h00

Semaine de la mission académique et de la recherche du CISSS

La deuxième édition de la Semaine de la mission académique et de la recherche (SMAR) du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière, qui s'est tenue du 3 au 7 juin 2024, a connu un franc succès. C’est sous le thème « Cultiver le savoir; partager la connaissance » que s’est déroulée cette semaine spéciale ...

durée Hier 9h00

Les plus grandes banques du Canada continueront à investir dans le pétrole et le gaz

Les PDG des cinq plus grandes banques du Canada ont répété jeudi qu'ils s'engagent à contribuer à la transition énergétique alors qu'ils étaient interrogés par un comité parlementaire quant à leur impact sur les changements climatiques. Les dirigeants de la Banque Royale du Canada (RBC), du Groupe Banque TD, de BMO Groupe Financier, de la Banque ...