Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Regroupement des ressources alternatives en santé mentale au Québec

La crise du logement serait la première cause des troubles de santé mentale

durée 12h00
6 mai 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

La crise du logement est devenue la cause la plus fréquente des problèmes de santé mentale pour les patients en psychiatrie au Québec, selon un coup de sonde du Regroupement des ressources alternatives en santé mentale au Québec (RRASMQ). 

C'est ce qu'a indiqué dimanche l'organisme lors d'une conférence de presse tenue en partenariat avec le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ). 

Les deux groupes ont présenté une lettre ouverte qui s'adresse directement à François Legault et qui sera publiée dans les médias, mardi.  

En son sein, plus de 300 organismes spécialisés en logement ou en santé mentale implorent le premier ministre du Québec, François Legault, de prendre des mesures concrètes pour résorber la crise du logement. 

Il n'y a actuellement pas de lueur d'espoir, a dit Cédric Dussault, porte-parole et co-coordonnateur au RCLALQ. 

Il remarque «de plus en plus de désespoir chez les locataires qui contactent les comités logements et les associations de locataires». 

D'après lui, l'augmentation des problèmes de santé mentale est une conséquence de la crise du logement. 

Les loyers élevés, les évictions et les logements insalubres peuvent causer de l'anxiété, des dépressions et  de l'insomnie, qui peuvent mener à des pensées suicidaires, informent le RCLALQ et le RRSAMQ. 

Le RRASMQ a sondé 35 organismes ressources présents sur le terrain pour en arriver à ces conclusions. 

Philémon La Frenière-Prémont, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Climat: le Groupe d’experts en adaptation remet ses recommandations

Les membres du Groupe d’experts en adaptation aux changements climatiques (GEA) ont remis mardi matin leurs recommandations au gouvernement de François Legault. À l’automne 2023, le ministre de l’Environnement Benoit Charette avait annoncé la création d’un groupe d’experts dont le mandat est de conseiller le gouvernement sur l’adaptation aux ...

Il reste beaucoup à faire pour lutter contre l'antisémitisme, selon des universités

Quatre présidents d'université ont reconnu lundi que l'antisémitisme constituait un problème sur leurs campus, devant les députés fédéraux. Les députés ont interrogé les présidents de l'Université de Toronto, de l'Université McGill, de l'Université Concordia et de l'Université de la Colombie-Britannique sur leurs codes de conduite, leurs réponses ...

durée Hier 15h00

La Maison Jean Lapointe souhaite rejoindre les jeunes en ligne avec l'initiative TBH

La Maison Jean Lapointe a lancé une initiative pour rejoindre les jeunes sur les réseaux sociaux afin de prévenir les dépendances aux drogues et à l'alcool chez les 12 à 17 ans. L'initiative TBH, pour «To be honnête», permettra à l'organisme de continuer à atteindre les jeunes de cette tranche d'âge pendant les vacances scolaires. La Maison ...