Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Décédée le 28 septembre 2020 à l’hôpital de Joliette

La famille de Joyce Echaquan réclame près de 2,7 millions $ en dommages

durée 16h00
29 septembre 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

La famille de Joyce Echaquan réclame près de 2,7 millions $ en dommages intérêts et en dommages punitifs au CISSS de Lanaudière, à la docteure Jasmine Thanh et à l’infirmière Paule Rocray pour l’ensemble des gestes posés qui ont mené au décès de la mère de famille de 37 ans.

Joyce Echaquan est décédée le 28 septembre 2020 à l’hôpital de Joliette dans des circonstances troublantes où son état de santé a été mal évalué, alors que les préjugés entourant la clientèle autochtone avaient mené les professionnels de la santé à juger qu’elle était en sevrage de narcotiques. Une vidéo tournée par Mme Echaquan avait provoqué une onde de choc à travers le Québec et même au Canada, vidéo où l’on pouvait voir qu’une infirmière l’abreuvait d’insultes racistes alors que Mme Echaquan était souffrante.

Le fait de poursuivre le Centre intégré de santé et de services sociaux représente une anomalie, mais l’avocat de la famille, Me Patrick Marti-Ménard, fait valoir que le CISSS avait été avisé à l’issue des travaux de la commission Viens, des problèmes de racisme systémique à l’hôpital de Joliette.

Un rapport à ce sujet avait été remis au CISSS, mais celui-ci n’avait rien fait pour changer la situation au moment de l’hospitalisation de Mme Echaquan, selon les reproches contenus dans la poursuite, déposée jeudi matin.

Carol Dubé, le conjoint de Mme Echaquan, s’est exprimé avec émotion lors de la conférence de presse visant à donner les détails de la poursuite, disant chercher une forme de guérison pour lui et tous ceux qui ont été touchés par le décès de sa conjointe. Il a affirmé que les choses doivent changer pour que personne n’ait à vivre ce qu’avait subi Joyce et pour qu’elle ne soit pas morte en vain.

Carol Dubé et les chefs atikamekw Sipi Flamand et Constant Awashish ont dénoncé le refus du gouvernement Legault de reconnaître le racisme systémique, estimant que le décès de Joyce Echaquan le démontre pourtant clairement. M. Dubé a de nouveau dénoncé les propos de François Legault selon qui les problèmes ont été réglés à l'hôpital de Joliette, ce qui est inexact, selon lui.

Pierre Saint-Arnaud, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

Nouvelle stratégie pour limiter les dégâts d'un traumatisme craniocérébral

Une approche plus libérale aux transfusions sanguines permettrait aux personnes hospitalisées dans une unité de soins intensifs de recouvrer davantage d’indépendance fonctionnelle et une meilleure qualité de vie après un grave traumatisme craniocérébral, indique une étude pilotée par un chercheur au CHU de Québec. Six mois après leur accident, ...

durée Hier 11h00

Semaine de la mission académique et de la recherche du CISSS

La deuxième édition de la Semaine de la mission académique et de la recherche (SMAR) du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière, qui s'est tenue du 3 au 7 juin 2024, a connu un franc succès. C’est sous le thème « Cultiver le savoir; partager la connaissance » que s’est déroulée cette semaine spéciale ...

durée Hier 9h00

Les plus grandes banques du Canada continueront à investir dans le pétrole et le gaz

Les PDG des cinq plus grandes banques du Canada ont répété jeudi qu'ils s'engagent à contribuer à la transition énergétique alors qu'ils étaient interrogés par un comité parlementaire quant à leur impact sur les changements climatiques. Les dirigeants de la Banque Royale du Canada (RBC), du Groupe Banque TD, de BMO Groupe Financier, de la Banque ...