Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Projections démographiques de Statistique Canada

Le Canada comptera 56,5 millions d'habitants en 2068

durée 10h00
22 août 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Les projections démographiques publiées lundi par Statistique Canada indiquent que dans un scénario de croissance moyenne, la population du Canada devrait s’établir à 56,5 millions de personnes en 2068. Elle s’élevait à 38,2 millions d’habitants l’année dernière.

L’agence fédérale signale que si la population canadienne continue d'augmenter dans l'avenir, ce sera surtout grâce à l'immigration, qui devrait rester assez importante au cours des prochaines décennies. L'immigration ne parvient toutefois pas à accroître de façon significative la proportion des jeunes dans la population, si bien que le Canada demeurera dépendant d'une immigration forte pour assurer le renouvellement de sa population.

Statistique Canada précise que les taux de fécondité sont faibles en ce moment au Canada et que récemment, ils ont été à la baisse.

Le vieillissement de la population canadienne ne cesse d’ailleurs de croître, au point de s’imposer comme une réalité incontournable au cours des 50 prochaines années, selon l’agence. Plus d’une personne sur quatre, soit 25,9 % de la population, sera âgée de 65 ans et plus en 2068, selon les projections démographiques. L’âge moyen au Canada passerait ainsi de 41,7 ans l’année dernière à 44,1 ans en 2043 et à 45,1 ans en 2068.

La population âgée de 85 ans et plus pourrait quant à elle être multipliée par trois et plus durant la même période, passant de 871 000 personnes l’an dernier à 3,2 millions en 2068.

D’autre part, Statistique Canada observe des tendances démographiques régionales changeantes. Des données sur la migration interprovinciale depuis le début de la pandémie de COVID-19 pourraient signifier un accroissement démographique dans certaines provinces dont l'Île-du-Prince-Édouard, la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick, le Québec et la Colombie-Britannique. 

Il est cependant difficile, d’après Statistique Canada, de projeter si ces nouveaux comportements migratoires vont perdurer longtemps dans l'avenir.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 janvier 2023

FRAPRU: les loyers moins chers sont plus rares dans les régions métropolitaines

Ce sont les logements à plus bas loyer qui sont les plus rares dans les régions métropolitaines du Québec, selon ce qu'affirme le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) qui revient à la charge avec sa demande au gouvernement du Québec d’un financement accru de construction de nouveaux logements sociaux. Le FRAPRU signale que le ...

27 janvier 2023

Les données de la SCHL confirment que la crise du logement s'aggrave au Québec

Il est de plus en plus difficile de se trouver un logement au Québec et ceux-ci sont de plus en plus chers. Les données publiées par la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) confirment en effet que la crise du logement s’aggrave, tant en matière d’augmentation du coût des loyers que du manque criant de logements.  Bien que les ...

26 janvier 2023

Mieux manger aide à ralentir le déclin de la mémoire, selon une étude

Adopter de saines habitudes de vie peut ralentir le déclin de la mémoire qui accompagne le vieillissement, y compris chez les individus porteurs d'un gène qui augmente drastiquement le risque de souffrir de la maladie d'Alzheimer, démontre une nouvelle étude à laquelle a participé un chercheur de l'Université McGill. Une saine alimentation est ...