Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Baignade interdite

Le maire de Rawdon rappelle les mesures de sécurité du Parc des Cascades

durée 18h00
8 juillet 2022
Marie-Eve Buisson
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Eve Buisson, Journaliste

Le décès d'un homme dans les eaux de la rivière Ouareau à Rawdon, le 24 juin dernier, marque la première noyade depuis sept ans au Parc des Cascades.

Avant 2015, il était fréquent que des personnes perdent la vie en se baignant illégalement dans cette rivière. Le maire de Rawdon, Raymond Rougeau, explique qu'il y a eu moins de décès dans les dernières années grâce aux mesures qui ont été mises en place. 

Lorsque les visiteurs entrent sur le site, ils sont immédiatement avisés de ne pas se tenir près des roches ou de l'eau. Plusieurs pancartes avertissent également que la baignade est interdite. 

« On demande d'abord et avant tout la coopération des gens pour suivre les règles. Mais malheureusement, il y aura toujours des personnes qui ne respecteront pas les mesures mises en place pour leur sécurité. Ça arrive partout, même sur les routes. Les limites de vitesse sont là, mais il y a quand même des gens qui font des excès de vitesse », explique Raymond Rougeau. 

Le maire de Rawdon explique aussi qu'il y a une équipe de sécurité qui se promène sur le site du parc pour conscientiser les gens, mais aussi pour éloigner les personnes qui se trouvent trop près de l'eau. 

« Nos équipes sont là, elles disent aux visiteurs qui se baignent de sortir de l'eau. Mais encore là, ces mêmes personnes vont parfois se cacher plus loin pour le faire quand même. Le parc est très grand, c'est donc impossible d'avoir des surveillants qui sont partout et en tout temps », ajoute-t-il.

La possibilité de mettre des clôtures n'est pas non plus envisageable selon le maire, car le parc est trop vaste, mais aussi parce que les gens risquent tout de même de passer par dessus la clôture pour se baigner.

« Nous allons donc continuer notre campagne de sensibilisation, nos équipes vont encore surveiller le site et on va augmenter le nombre de surveillants lors des fêtes spéciales. Ces mesures ont fonctionné pendant sept ans et on va continuer de s'assurer de la sécurité de tous nos visiteurs », conclut le maire de Rawdon, Raymond Rougeau.  

 

À lire également: 

Le corps d'un homme de 27 ans repêché dans la rivière Ouareau

 

 

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


11 août 2022

Les bioplastiques attirent des milliards de dollars en investissements

Au moment où la planète est de plus en plus troublée par l'impact négatif persistant sur l'environnement des plastiques fabriqués par les usines pétrochimiques, des entreprises investissent des milliards de dollars pour accélérer la production de plastiques à partir de produits naturels et renouvelables qui pourront être compostés en toute sécurité ...

11 août 2022

Les Canadiens tiennent plus à leur langue qu'à leurs autres identités

Un nouveau sondage révèle que plus de Canadiens déclarent un fort attachement à leur langue principale qu'à tout autre marqueur d'identité, y compris le pays en tant que tel. L'enquête menée par la firme Léger pour l'Association d'études canadiennes précise que 88 % des répondants ont déclaré un fort sentiment d'attachement à leur langue ...

10 août 2022

Interdiction de plastiques à usage unique: les fabricants contestent en cour fédérale

Plus d'une vingtaine de fabricants de produits en plastique demandent à la Cour fédérale de mettre fin au plan d'Ottawa visant à interdire plusieurs articles à usage unique, notamment les pailles, les ustensiles et les contenants en polystyrènede repas à emporter. Il s'agit de la deuxième contestation devant les tribunaux d'un regroupement de ...