Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

De nouveaux échéanciers pour certains projets

Plusieurs écoles en très mauvais état dans Lanaudière

durée 18h00
6 juillet 2022
Marie-Eve Buisson
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Eve Buisson, Journaliste

Selon une source du Gouvernement du Québec, obtenue par Radio-Canada, environ 90 écoles dans Lanaudière seraient présentement en mauvais ou en très mauvais état.

Dans ce document, le Gouvernement dresse une liste des écoles préscolaires, primaires et secondaires et cote l'état des bâtiments. Dans ce cas-ci, la lettre (A) signifie très bon, la lettre (B) signifie bon, la lettre (C) signifie satisfaisant, la lettre (D) signifie mauvais et la lettre (E) signifie très mauvais. 

Au Centre de services scolaire des Samares 25 écoles ont reçu comme cote la note (E) signifiant que l'état des bâtiments est très mauvais. Il y a aussi environ 32 écoles qui sont considérées en mauvais état.

Pour le Centre de services scolaires des Affluents, on dénombre environ 8 écoles en très mauvais état et 26 autres en mauvais état.

Construction d'une nouvelle école

Rappelons que la direction du Centre de services scolaire des Samares (CSSS) a annoncé le 21 juin dernier, la construction d’une nouvelle école primaire à Saint-Charles-Borromée qui permettra l’ajout de 23 nouvelles classes.

C’est selon les normes de nouvelle génération d’école que cette dernière sera construite et un investissement de 36 457 030 $ est prévu. Les différents travaux liés notamment aux appels d’offres et la conception des plans et devis débuteront dès l’automne 2022.

« Cette construction d’école à Saint-Charles-Borromée est une belle nouvelle pour les élèves et le personnel. Ce projet vient répondre aux besoins de ce secteur qui connait une croissance démographique soutenue depuis quelques années. Nous sommes conscients des besoins ailleurs dans la région et poursuivons nos actions pour offrir des milieux qui permettront de répondre aux demandes de notre territoire », mentionne la directrice générale, Nancy Lapointe.

De nouveaux échéanciers pour certains projets

L’orage du 21 mai dernier vient retarder la livraison du projet d’agrandissements et de rénovation de l’école primaire Saint-Alphonse qui devait être livré pour l’automne 2022.

Des travaux majeurs s’ajoutent au projet dû aux dommages causés par cet événement. Les différentes équipes sont mobilisées afin de terminer le maximum de locaux pour la rentrée scolaire de septembre. Toujours suite à l’orage, les dommages causés à l’école primaire Sainte-Bernadette à Notre-Dame-de-Lourdes seront réparés au cours de l’été.

Concernant les projets d’agrandissement de l’école primaire de la Source d’Autray à Lanoraie et de l’école primaire Sainte-Bernadette à Notre-Dame-de-Lourdes, ces deux projets ont été soumis à des retards hors de la portée du CSSS.

Les agrandissements devraient être terminés respectivement en décembre 2023 et juillet 2024. D’autres projets d’agrandissements sur le territoire ont également un échéancier revu. 

La livraison a également été repoussée pour la nouvelle école de Notre-Dame-des-Prairies. Les travaux devraient donc débuter sous peu. Il est anticipé que l’école pourrait accueillir ses premiers élèves en septembre 2024 pour la rentrée.

Cette nouvelle école, aura la capacité d’accueillir 360 élèves de la maternelle à la sixième année et comptera un total de 15 classes, dont le tiers serviront au préscolaire.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


11 août 2022

Les bioplastiques attirent des milliards de dollars en investissements

Au moment où la planète est de plus en plus troublée par l'impact négatif persistant sur l'environnement des plastiques fabriqués par les usines pétrochimiques, des entreprises investissent des milliards de dollars pour accélérer la production de plastiques à partir de produits naturels et renouvelables qui pourront être compostés en toute sécurité ...

11 août 2022

Les Canadiens tiennent plus à leur langue qu'à leurs autres identités

Un nouveau sondage révèle que plus de Canadiens déclarent un fort attachement à leur langue principale qu'à tout autre marqueur d'identité, y compris le pays en tant que tel. L'enquête menée par la firme Léger pour l'Association d'études canadiennes précise que 88 % des répondants ont déclaré un fort sentiment d'attachement à leur langue ...

10 août 2022

Interdiction de plastiques à usage unique: les fabricants contestent en cour fédérale

Plus d'une vingtaine de fabricants de produits en plastique demandent à la Cour fédérale de mettre fin au plan d'Ottawa visant à interdire plusieurs articles à usage unique, notamment les pailles, les ustensiles et les contenants en polystyrènede repas à emporter. Il s'agit de la deuxième contestation devant les tribunaux d'un regroupement de ...