Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Prix honorifique Pierre-Le Sueur

La Ville de L’Assomption honore des citoyens d’exception

durée 18h00
5 juillet 2022
Marie-Eve Buisson
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Eve Buisson, Journaliste

La Ville de L’Assomption a procédé vendredi dernier, à la remise du Prix honorifique Pierre-Le Sueur, dans le cadre d’un gala intégré à la programmation du Festival Cultura | Expo Rive-Nord.

Cette soirée a aussi été l’occasion de remercier les bénévoles qui s’impliquent
activement dans la communauté et de nommer un organisme coup de coeur de l'année.

Le prix honorifique Pierre-Le Sueur est une distinction attribuée pour souligner le parcours d’une personne ou d’un groupe qui s’est démarqué par un accomplissement exceptionnel, par des réalisations hors du commun ou par un rayonnement unique dans un secteur spécifique. Il s’agit d’un modèle inspirant pour l’ensemble de la communauté.

Le Prix, qui sera dorénavant remis annuellement, a été décerné cette année
à Ariel Franco, professeur au Cégep régional de Lanaudière à L’Assomption, impliqué dans plusieurs projets à titre bénévole, qui a entre autres parrainé une famille de réfugiés syriens arrivée à L’Assomption en 2019.

« Des hommes d’exception comme Ariel, il s’en fait peu. L’Assomption est fière et heureuse de reconnaître l’apport de l’homme inspirant qu’il est pour la communauté. Oui, nous lui sommes infiniment reconnaissants pour tout son dévouement dans le parrainage de la famille Ishtai, mais c’est l’ensemble de ses actions qui est tout aussi remarquable. Il est un homme de cœur et de passion qui inspire de nombreux Assomptionnistes au quotidien », mentionne le maire de L'Assomption, Sébastien Nadeau.

Le prix de l’organisme Coup de cœur a été remis à la Maison la Trace, un lieu d’accueil pour briser l’isolement fondé en 1996.

« Il était important pour nous de mettre en lumière la grande contribution au bien-être de la communauté qu’a apporté la Maison la Trace depuis le début de la pandémie. Les bénévoles de la Trace ne comptent pas leur temps et ils sont toujours là pour aider ceux qui en ont besoin. Tout cela se fait dans la bonne humeur pour le mieux-être des gens de notre communauté. Nous voulons leur dire merci. Nous sommes fiers d’avoir un organisme comme celui-ci à L’Assomption », a ajouté le maire, Sébastien Nadeau.

Les vidéos hommages aux récipiendaires sont disponibles sur le site Web de la Ville au ville.lassomption.qc.ca/prix-pierre-lesueur/ dans la section Lauréat.

 

Photo 1: Marie-Claire Léveillé, présidente de la Maison la Trace, est entourée de bénévoles de l’organisme ainsi que de Sébastien Nadeau, maire de L’Assomption, et de Philippe Richard, artiste-peintre.

Photo 2: Ariel Franco, récipiendaire du Prix honorifique Pierre-Le Sueur, est entourée de sa conjointe, ainsi que de Sébastien Nadeau et la famille Ishtai.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


11 août 2022

Les bioplastiques attirent des milliards de dollars en investissements

Au moment où la planète est de plus en plus troublée par l'impact négatif persistant sur l'environnement des plastiques fabriqués par les usines pétrochimiques, des entreprises investissent des milliards de dollars pour accélérer la production de plastiques à partir de produits naturels et renouvelables qui pourront être compostés en toute sécurité ...

11 août 2022

Les Canadiens tiennent plus à leur langue qu'à leurs autres identités

Un nouveau sondage révèle que plus de Canadiens déclarent un fort attachement à leur langue principale qu'à tout autre marqueur d'identité, y compris le pays en tant que tel. L'enquête menée par la firme Léger pour l'Association d'études canadiennes précise que 88 % des répondants ont déclaré un fort sentiment d'attachement à leur langue ...

10 août 2022

Interdiction de plastiques à usage unique: les fabricants contestent en cour fédérale

Plus d'une vingtaine de fabricants de produits en plastique demandent à la Cour fédérale de mettre fin au plan d'Ottawa visant à interdire plusieurs articles à usage unique, notamment les pailles, les ustensiles et les contenants en polystyrènede repas à emporter. Il s'agit de la deuxième contestation devant les tribunaux d'un regroupement de ...