Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

En ce 21 juin

Le phénomène astronomique du solstice d'été à redécouvrir

durée 08h00
21 juin 2022
Angelique Villeneuve
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Angelique Villeneuve, Journaliste

Le solstice d'été marque, par un phénomène astronomique, ce passage au tout premier jour de la saison estivale que nous vivons en ce mardi 21 juin.

L'instant de ce basculement se serait très exactement produit à 5 heures, 13 minutes et 58 secondes ce matin, d'après l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE). Toutefois, il semblerait que selon les effets de la météorologie présente il serait plus difficile de vérifier sa précision.

Le phénomène astronomique, qui ne se tient d'ailleurs pas toujours le 21 juin du fait d'un décalage régulier produit par les années bissextiles faisant varier le nombre de jours du calendrier, indique le temps d'ensoleillement le plus long de toute l'année.

Le solstice d'été souligne aussi le jour de l'année pendant lequel le Soleil monte le plus haut dans le ciel, faisant ainsi disparaitre les ombres de la manière la plus prononcée.

C'est en effet par son inclinaison d'environ 23,5 degrés que la Terre influence les saisons, en présentant plus directement au Soleil l'une ou l'autre de ses surfaces, soit pendant six mois son hémisphère Nord, puis les six mois suivant son hémisphère Sud.

Par cette alternance, la saison d'été pourra offrir sur la sphère terrestre jusqu'à 16 h de luminosité continue contre 8 h à peine au pôle qui lui est opposé, vivant au même moment sa période la plus hivernale.

En cette journée, le solstice nous ouvre alors les portes de l'été avec les opportunités que nous lui connaissons. C'est pourquoi de nombreuses célébrations tenues au fils des siècles seront à nouveau menées un peu partout dans la région, proposant lieux festifs et incitant l'entrain.

Notons d'ailleurs que si l'heure précise du phénomène marque l'instant pendant lequel le Soleil vient de nous inonder au plus haut point durant l'année en cours, elle est aussi l'indice que la planète entame, les secondes suivantes, une nouvelle descente de son axe, nous faisant ainsi glisser lentement sur le chemin du retour vers l'hiver.

Quoi qu'il en soit, de longues semaines estivales sont maintenant en perspective et, en attendant que le temps fasse son oeuvre, chacun peut s'inspirer du cycle naturelle pour se souvenir qu'après la pluie vient le beau temps, autant autour de soi qu'en son paysage intérieur.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les Canadiens utiliseraient moins d'articles en plastique

De nouvelles statistiques laissent croire que les Canadiens réduisent lentement leur utilisation de pailles et de sacs d’épicerie en plastique avant l’entrée en vigueur le mois prochain de l’interdiction nationale de ces articles. Le gouvernement du Canada cherche à réduire la pollution plastique intérieure d’ici la fin de la décennie alors que ...

Un hiver coriace, tenace et riche en tempêtes à venir

Préparez vos pelles à neige, car un hiver «coriace, tenace et riche en tempêtes» est en train de s’installer au Québec.  Les saisons se suivent, mais ne se ressemblent pas, car si l’automne a été marqué par la douceur du soleil et des températures au−dessus des normales, l’hiver sera rude selon les prévisions de MétéoMédia. «En raison du ...

durée Hier 16h30

Santé publique : la grève de trois jours des professionnels débute

Les professionnels de l’Institut national de santé publique (INSPQ) ont amorcé lundi matin une grève de trois jours. Ils ont manifesté à Montréal et à Québec, devant l’Assemblée nationale, dans ce contexte. Ce sont 400 professionnels: des conseillers scientifiques, des agents d’information, des analystes en informatique, notamment, qui sont ...