Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un outil lanaudois

Un guide pour soutenir les personnes souffrant de la sclérose en plaques

durée 08h00
30 mai 2022
Marie-Eve Buisson
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Eve Buisson, Journaliste

L’Association sclérose en plaques de Lanaudière (ASEPL) présente son tout premier Guide lanaudois de la sclérose en plaques qui s'adresse aux personnes diagnostiquées de la maladie ainsi qu'à leurs proches et aux intervenants.

Comptant 16 sections, le Guide est un outil accessible et pratique abordant toutes les questions que peuvent se poser les personnes atteintes de SEP et leur entourage. Le Guide présente aussi une liste complète des ressources de la région.

«L’objectif de ce nouvel outil est d’établir un pont entre la vie d’avant et celle d’après le diagnostic. En d’autres mots, passer de l’image traumatisante du fauteuil roulant à celle d’une vie épanouie et choisie.  Nous souhaitons aussi doter les professionnels du milieu de la santé, du milieu communautaire et d’autres provenances, d’une référence supplémentaire pour accueillir, soutenir et orienter ces personnes à la recherche de repères, qui vivent beaucoup d’incertitudes, d’inquiétudes et de questionnements», explique Norman Fisette, président de l'ASEPL.

Le Guide est offert gratuitement à toute personne qui devient membre de l’ASEPL. Pour les professionnels, vous n’avez qu’à le demander. Dans tous les cas, faites le 438-494-9900 (Lanaudière Sud) ou le 450-753-5545 (Lanaudière Nord) ou par courriel à [email protected]

La sclérose en plaques

Rappelons que la SEP est une maladie neurologique dégénérative qui touche 1 personne sur 385, soit plus de 1 400 de Lanaudoises et Lanaudois, et plusieurs milliers de personnes supplémentaires si l’on tient compte des proches.

Depuis 1986, la mission de l’ASEPL est d’améliorer les conditions de vie des milliers Lanaudoises et Lanaudois vivant avec la sclérose en plaques, et celles de leurs proches. 

Bien ancrée dans la région, l’Association est reconnue pour son approche
partenariale et ses liens avec le réseau de la santé. Ses services se distinguent par l’accompagnement personnalisé auprès des personnes, tout au long de leur parcours avec la maladie.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les Canadiens utiliseraient moins d'articles en plastique

De nouvelles statistiques laissent croire que les Canadiens réduisent lentement leur utilisation de pailles et de sacs d’épicerie en plastique avant l’entrée en vigueur le mois prochain de l’interdiction nationale de ces articles. Le gouvernement du Canada cherche à réduire la pollution plastique intérieure d’ici la fin de la décennie alors que ...

Un hiver coriace, tenace et riche en tempêtes à venir

Préparez vos pelles à neige, car un hiver «coriace, tenace et riche en tempêtes» est en train de s’installer au Québec.  Les saisons se suivent, mais ne se ressemblent pas, car si l’automne a été marqué par la douceur du soleil et des températures au−dessus des normales, l’hiver sera rude selon les prévisions de MétéoMédia. «En raison du ...

durée Hier 16h30

Santé publique : la grève de trois jours des professionnels débute

Les professionnels de l’Institut national de santé publique (INSPQ) ont amorcé lundi matin une grève de trois jours. Ils ont manifesté à Montréal et à Québec, devant l’Assemblée nationale, dans ce contexte. Ce sont 400 professionnels: des conseillers scientifiques, des agents d’information, des analystes en informatique, notamment, qui sont ...