Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Des solutions pour la nouvelle réalité du travail

66 e congrès du Conseil central de Lanaudière – CSN

durée 16h00
11 mai 2022
Angelique Villeneuve
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Angelique Villeneuve, Journaliste

C’est sous le thème Portons l’avenir, soyons le changement que s’ouvrait hier, le 10 mai, le 66 e congrès du Conseil central de Lanaudière – CSN.

« Nous souhaitons trouver des moyens pour contrer l’apathie syndicale et contribuer à la réflexion collective afin de cibler des solutions à l’impact négatif des nouvelles réalités du marché du travail sur la vie syndicale et régionale », souligne Patricia Rivest, présidente du Conseil central de Lanaudière – CSN.

Le congrès s'est penché notamment sur l’histoire de la CSN ainsi que sur le rôle des femmes du mouvement ouvrier dans la lutte pour l’équité salariale avec deux experts de ces sujets.

« On se rend compte que les avancées du passé ont été possibles avec le travail acharné de personnes syndiquées. Il faut en prendre bonne note si on veut renverser la tendance actuelle qui accentue les inégalités entre les plus riches et le reste de la société et qui affecte les conditions de travail. Le changement n’arrivera pas tout seul », a insisté Patricia Rivest.

Selon cette dernière, une plus grande mobilisation est nécessaire pour améliorer les conditions de travail dans le contexte actuel de crise et de pénurie de main-d’œuvre et il faut repenser le marché du travail actuel.


Des solutions pour la nouvelle réalité du travail

Un panel était présent au congrès pour amorcer les discussions sur des questions tels que le sentiment d’appartenance, l’apathie syndicale et les moyens d’infléchir cette tendance au désintéressement envers les nombreux enjeux collectifs rencontrés.

Le congrès du conseil central est une occasion de faire le point sur l'action syndicale, de réfléchir collectivement aux défis à relever dans le contexte social et économique actuel et d’établir un plan de travail en lien avec l’action politique régionale. Des objectifs sont fixés pour les trois années à venir.

« Le conseil central joue un rôle important pour représenter nos membres tant sur le plan politique qu’au sein des groupes communautaires de Lanaudière. Son rôle consiste également à favoriser la solidarité entre les syndicats de la région, et même au-delà », affirme la présidente de la CSN, Caroline Senneville, qui sera présente au congrès cette semaine.

Rappelons que le Conseil central de Lanaudière – CSN regroupe 81 syndicats représentant plus de 14 000 membres sur l’ensemble du territoire de Lanaudière.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


2 février 2023

La vaccination COVID-19 cible maintenant qu'une partie de la population

Dorénavant la vaccination contre la COVID-19 est recommandée seulement à certaines personnes en particulier celles qui n’ont jamais contracté le virus selon ce qu’a annoncé en point de presse le directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau.  En effet, après l’analyse de plusieurs données et recherches, il a été remarqué que les ...

2 février 2023

Québec et Maritimes: 48 heures de froid intense et de fort refroidissement éolien

Une assez brève mais très intense période de froid enveloppera plusieurs régions du Québec à compter de la nuit de vendredi, alors qu’en quelques heures, le mercure chutera de près de 25 degrés Celsius. Environnement Canada précise que les régions de l’Outaouais, de Montréal, de l’Estrie, de la Beauce, des Basses-Laurentides, de Lanaudière, de la ...

2 février 2023

Jour de la marmotte : Fred est décédé la veille de sa prédiction

La célèbre marmotte de Val-d’Espoir en Gaspésie, Fred, est malheureusement décédée cette nuit la veille de sa prédiction au sujet de la longueur de l’hiver à l’occasion du Jour de la marmotte. La petite bête poilue avait neuf ans, mais la petite localité est connue pour son évènement depuis quatorze ans. Toutefois, la cérémonie a bien eu lieu, ...