Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les prix étaient divisés en six catégories

Dévoilement des lauréats de la Semaine de l'action bénévole

durée 08h00
30 avril 2022
Marie-Eve Buisson
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Marie-Eve Buisson, Journaliste

La Ville de Saint-Charles-Borromée a souligné la Semaine de l'action bénévole en tenant son cocktail de reconnaissance des bénévoles annuel, le jeudi 28 avril dernier, sous le thème de la Croisière.

Cet événement était une occasion de souligner le travail des bénévoles qui améliorent la vie des Charlois au sein de divers organismes de la vie communautaire et de l'économie sociale.

Au cours de cette soirée, les invités et récipiendaires ont pu célébrer le travail des bénévoles dans six catégories. Voici les lauréats des années 2020 et 2021.

Bénévole de l’année : Pierre Boily 

Bénévole de l’association des Expos de Lanaudière-Nord, le vice-président baseball Pierre Boily et membre du conseil d’administration est loin de chômer. Le lauréat est reconnu pour son implication à faire du baseball un sport accessible au plus grand nombre de jeunes, et ce, filles et garçons. 

Organismes bénévoles de l’année : SSVP et Émilie-Gamelin

La société Saint-Vincent de Paul (SSVP) de Joliette a tout au long de l'année procuré de l’aide directe aux personnes démunies de Joliette, Notre-Dame-des-Prairies, Saint-Charles-Borromée et  de Crabtree. En leur remettant par exemple des bons d’épicerie, des vêtements, des bons pour des meubles et des électroménagers ou en les référant vers d’autres organismes communautaires. 

Bénévoles des sports et de l’activité physique : Julie Brouillet et Marie-Ève Laporte

Depuis 3 ans, Julie Brouillet agit à titre de directrice du programme Patinage Plus au sein du club Les Étoiles d'argent. Elle s'occupe de l'administration du programme, des inscriptions, des communications aux parents et des suivis de l'évolution des enfants.

Marie-Ève Laporte est impliquée depuis plusieurs années dans le club de patinage artistique Les Étoiles d’argent de Joliette. Au fil des années, elle a occupé plusieurs rôles au sein du club, soit à titre de présidente, vice-présidente, responsable des réseaux sociaux, organisatrice de la soirée reconnaissance et plusieurs autres. 

Bénévoles du secteur culturel : Denise Desmarais et Monique Forgues

Bénévole depuis 2017 à la Bibliothèque Rina-Lasnier, Denise Desmarais s'est impliqué au service Biblio Troubadour, pour le volet prêt à domicile. Pendant la pandémie, le prêt à domicile destiné aux abonnés confinés à leur domicile en raison d’un handicap physique temporaire ou permanent s’est avéré le premier service hors les murs à être réactivé.

Monique Forgues est une bénévole de longue date à la Maison et jardins Antoine-Lacombe. Passionnée de culture, elle s’implique également pour le Musée d’art de Joliette. Depuis plusieurs années, elle apporte son aide à la réalisation des montages d’exposition. Elle participe aussi à l’accrochage des œuvres et des cartels. 

Bénévoles du secteur communautaire et associatif : Hélène Laporte et Danielle Piette (SSVP)

Hélène Laporte cumule plus de 20 ans de bénévolat à la SSVP. Au fil des ans, elle a su faire sa marque à titre d’une bénévole d’équipe remarquable en relevant avec brio plusieurs défis dont celui de parrainer, en compagnie de Danielle Piette, une famille de réfugiés colombiens.

Tout comme sa partenaire Hélène Laporte, Danielle Piette fait du bénévolat au sein de la société Saint-Vincent de Paul (SSVP) depuis plus de 20 ans. Grâce à l’implication et au dévouement, des bénévoles comme Danielle Piette, qui se consacrent à autrui avec autant de cœur et d’énergie, font une réelle différence au sein de la communauté, année après année.

Bénévoles de l’ombre : Sylvie Desrosiers et Michel Bélair

La présidente de la Corporation des bénévoles et chef d’équipe pour les bénévoles de la boutique au Centre hospitalier de Lanaudière (CHDL), Sylvie Desrosiers, s’est démarquée au cours des derniers mois, car elle a pris à cœur la réouverture du CHDL. Elle n’a pas hésité à mettre l’épaule à la roue pour que tout soit en place le jour J, soit le 29 novembre dernier après 20 mois de fermeture. 

Me Michel Bélair pratique à Joliette depuis son admission au Barreau en 1978. Impliqué dans son milieu, il a participé et continue de s’engager activement auprès de divers organismes. L’implication de Me Bélair dans sa communauté a été reconnue à plusieurs reprises, notamment à titre de membre de la commission d’urbanisme à compter de 1984 et pour son travail au Comité consultatif d’urbanisme (CCU) de la Municipalité de Saint-Charles-Borromée, depuis sa création en 1986. 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 10h30

COVID-19: peu de recours jusqu'ici aux doses de rappel de vaccination

En date de mercredi, seulement 56 % des Québécois âgés de cinq ans et plus avaient reçu une troisième dose de vaccin contre la COVID-19, une proportion inchangée depuis des mois alors que le Québec se prépare à une nouvelle campagne de vaccination avant une éventuelle autre vague  d'infections cet automne. Des responsables gouvernementaux croient ...

11 août 2022

Les bioplastiques attirent des milliards de dollars en investissements

Au moment où la planète est de plus en plus troublée par l'impact négatif persistant sur l'environnement des plastiques fabriqués par les usines pétrochimiques, des entreprises investissent des milliards de dollars pour accélérer la production de plastiques à partir de produits naturels et renouvelables qui pourront être compostés en toute sécurité ...

11 août 2022

Les Canadiens tiennent plus à leur langue qu'à leurs autres identités

Un nouveau sondage révèle que plus de Canadiens déclarent un fort attachement à leur langue principale qu'à tout autre marqueur d'identité, y compris le pays en tant que tel. L'enquête menée par la firme Léger pour l'Association d'études canadiennes précise que 88 % des répondants ont déclaré un fort sentiment d'attachement à leur langue ...