Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Devenir Roger : réalisé par Marika Lhoumeau

Une immersion inusitée dans l’univers de la maladie d’Alzheimer

durée 17h00
23 avril 2022
Angelique Villeneuve
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Angelique Villeneuve, Journaliste

Après un grand succès l'année passé, Babel films annonce la diffusion du balado Devenir Roger : le récit du séjour de la comédienne et réalisatrice Marika Lhoumeau au sein d’un établissement pour personnes atteintes d’Alzheimer

Ce balado succède à la précédente série Devenir Margot de la même réalisatrice qui a, en effet, connu un très gros succès lors de sa diffusion l’an passé.

Après avoir accompagné son père, Roger, à travers la maladie d’Alzheimer, et en avoir témoigné dans le balado Devenir Margot, Marika décide de plonger de l’autre côté du miroir et d’aller vivre trois semaines dans une résidence pour personnes atteintes d’Alzheimer pas comme les autres, soit à la Maison Carpe Diem de Trois-Rivières.

Réfléchissant au regard qu’on pose sur la maladie, à notre rapport à la vieillesse et à la fragilité et aux conditions de vie qu’on offre aux personnes vivant avec des pertes cognitives, Marika espère trouver des réponses à la question qui l’obsède Est-ce qu’on peut faire mieux ?  Ainsi, après être devenue Margot, Marika tentera de… Devenir Roger.


Comédienne depuis plus de vingt ans

On a pu voir Marika Lhoumeau au théâtre, sous la direction de metteurs en scène comme Brigitte Haentjens dans L’Opéra de Quat’Sous, Patrice Dubois dans Porc-Épic ou Olivier Choinière à travers Chante avec moi.

Au cinéma, l'artiste a travaillé entre autres sous l’œil de Robert Morin dans Que Dieu bénisse l’Amérique et de Stéphane Lafleur dans Continental, un film sans fusil, ainsi qu'à la télé, plus récemment, sous la direction de Yan Lanouette-Turgeon à travers L’imposteur et Épidémie, de Stéphane Simard dans District 31 et Daniel Roby dans La faille 3.

Touche à tout, celle-ci se consacre aussi, depuis quelques années, à l’écriture. Son scénario de long métrage pour l'oeuvre Que ta volonté soit faite, est porté à l’écran dès l’été 2021, dont la sortie est prévue en 2023, par la cinéaste Nathalie Saint-Pierre et ses scénarios de courts métrages ont été réalisés notamment par les cinéastes Anaïs Barbeau-Lavalette, Judith Plamondon et Sandra Coppola qui lui confie un rôle dans son film Incoming Call pour lequel Marika est récompensée du prix de la meilleure actrice du 24 Hour Film Race de New York en 2015.

Notons que le Balado Devenir Roger : le récit du séjour de la comédienne et réalisatrice Marika Lhoumeau au sein d’un établissement pour personnes atteintes d’Alzheimer est maintenant disponible sur le site de Télé-Québec à l’adresse baladodiffusion.telequebec.tv/36/devenir-roger

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 septembre 2022

La famille de Joyce Echaquan réclame près de 2,7 millions $ en dommages

La famille de Joyce Echaquan réclame près de 2,7 millions $ en dommages intérêts et en dommages punitifs au CISSS de Lanaudière, à la docteure Jasmine Thanh et à l’infirmière Paule Rocray pour l’ensemble des gestes posés qui ont mené au décès de la mère de famille de 37 ans. Joyce Echaquan est décédée le 28 septembre 2020 à l’hôpital de Joliette ...

29 septembre 2022

Il sera possible de se faire vacciner pour la COVID-19 et l'influenza en même temps

Le directeur de la Santé publique le Dr Luc Boileau était de retour devant les médias après trois semaines sans avoir tenu de point de presse. Il a été question de la situation épidémiologique de la COVID-19 et de la campagne de vaccination contre l’influenza.  Le Dr Luc Boileau indique que la rentrée a été plus clémente que dans les deux ...

25 septembre 2022

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...