Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Eau Secours

La Municipalité de Saint-Cléophas-de-Brandon devient la 40e Communauté bleue du Québec

durée 14h00
12 avril 2022
Angelique Villeneuve
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Angelique Villeneuve, Journaliste

L’organisme Eau Secours est heureux d'avoir remis, hier le 11 avril, la certification Communauté bleue à la Municipalité de Saint-Cléophas-de-Brandon. La municipalité devient ainsi la 40e à être certifiée Communauté bleue au Québec.

Ce jalon important démontre clairement l’attachement des Québécois.es envers cette ressource si précieuse et leur reconnaissance des défis pour en assurer la pérennité.

Afin d’obtenir la certification, la municipalité s'est engagée à reconnaître le droit humain à l’eau et aux services d'assainissement, à promouvoir la gestion publique de l’eau et à éliminer progressivement la vente de bouteilles d’eau dans ses édifices municipaux et lors de ses événements. 

La remise de la certification s’est faite lors du conseil municipal par Rébecca Pétrin, directrice générale d’Eau Secours, en présence de Audrey Sénéchal, mairesse de Saint-Cléophas-de-Brandon.  

« Nous sommes très fiers de cette certification ainsi que la participation de nos citoyens et de nos entreprises locales. C’est avec de simples gestes en continu que nous pourrons tenter de diminuer la quantité de plastiques nuisibles utilisés mais aussi la protection de nos ressources et de notre environnement », souligne Audrey Sénéchal, mairesse de la municipalité de Saint-Cléophas-de-Brandon. 

« En devenant la 40e Communauté bleue du Québec et la 6e de Lanaudière, Saint-Cléophas-de-Brandon se joint aux nombreuses municipalités et institutions du Québec qui souhaitent confirmer que le droit universel à l’eau et la protection de cette ressource sont des priorités pour la population québécoise. Avec cette certification, la municipalité se dote d’outils supplémentaires pour protéger sa ressource en eau. Félicitations à toute l’équipe de Saint-Cléophas-de-Brandon », a conclu Rébecca Pétrin. 

Rappelons que le projet Communauté bleue est une initiative conjointe lancée en 2009 par le Blue Planet Project, le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) et le Conseil des Canadiens.

Une Communauté bleue est une collectivité qui adopte un cadre communautaire afin de reconnaître l’eau comme un bien commun. Le projet est coordonné au Québec par l’organisme Eau Secours. La province regroupe maintenant à elle seule plus de 10% des Communautés bleues dans le monde.

De son côté, Eau Secours est un organisme à but non lucratif, fondé en 1997, et qui a pour mission de promouvoir la protection et la gestion responsable de l’eau dans une perspective de santé environnementale, d’équité, d’accessibilité et de défense collective des droits de la population.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 septembre 2022

La famille de Joyce Echaquan réclame près de 2,7 millions $ en dommages

La famille de Joyce Echaquan réclame près de 2,7 millions $ en dommages intérêts et en dommages punitifs au CISSS de Lanaudière, à la docteure Jasmine Thanh et à l’infirmière Paule Rocray pour l’ensemble des gestes posés qui ont mené au décès de la mère de famille de 37 ans. Joyce Echaquan est décédée le 28 septembre 2020 à l’hôpital de Joliette ...

29 septembre 2022

Il sera possible de se faire vacciner pour la COVID-19 et l'influenza en même temps

Le directeur de la Santé publique le Dr Luc Boileau était de retour devant les médias après trois semaines sans avoir tenu de point de presse. Il a été question de la situation épidémiologique de la COVID-19 et de la campagne de vaccination contre l’influenza.  Le Dr Luc Boileau indique que la rentrée a été plus clémente que dans les deux ...

25 septembre 2022

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...