Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Audrey Boisjoly, la mairesse de Saint-Félix-de-Valois, présidera une nouvelle commission

durée 13h30
17 mars 2022
Angelique Villeneuve
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Angelique Villeneuve, Journaliste

Audrey Boisjoly, la mairesse de la municipalité de Saint-Félix-de-Valois, présidera une nouvelle Commission aménagement et environnement (CAE) qui a été créée dans la mouvance de la nouvelle gouvernance où les élus souhaitent s’impliquer davantage dans les différents dossiers régionaux.

Composée de 9 élus et de la préfète, la Commission prendra en charge de nombreux mandats en lien avec les différents outils de planification en aménagement et en environnement. Citons à titre d’exemple, le plan de développement de la zone agricole (PDZA), le Schéma d’aménagement et de développement (SADR) et le plan de gestion des matières résiduelles (PGMR).

La Commission accompagnera également les collaborateurs dans tous les dossiers concernant notamment l’aménagement forestier, la gestion du territoire public intramunicipal et les différentes planifications sectorielles, comme le projet de développement du réseau cyclable régional par exemple.

« L’objectif de la nouvelle commission est d’émettre des recommandations au Conseil de la MRC à propos des dossiers régionaux en lien avec l’aménagement et l’environnement, et ce, dans un contexte en constante évolution, en raison des grands enjeux tels les changements climatiques, l’évolution démographique, les besoins en logement et la mobilité durable », mentionne la présidente de cette commission, Audrey Boisjoly.

Les travaux de la (CAE) seront guidés par les orientations, les enjeux et les chantiers identifiés par le Conseil. Après discussion et analyse des dossiers régionaux en matière d’aménagement et d’environnement, la CAE effectuera par la suite des recommandations au Conseil de la MRC.

« La mise en place de nouvelles commissions répond à la vision du conseil de la MRC et des élus qui souhaitent encore plus être au fait des dossiers régionaux. Par notre participation active et notre leadership partagé des dossiers, nous serons en mesure de mieux définir les enjeux transversaux régionaux », rappelle la préfète de la MRC, Isabelle Perreault, également mairesse de la municipalité de Saint-Alphonse-Rodriguez.

Entreprenante de nature, la Matawinie mise sur un développement économique respectueux de la qualité de vie de ses résidants et la préservation de ses paysages soutenant les valeurs écologiques qu’elle défend.

La MRC de Matawinie est une organisation proactive qui offre une multitude de services à ses municipalités et ses citoyens grâce à une équipe de professionnels aguerris et guidés par la concertation des élus.

En Matawinie, la fierté du sentiment d’appartenance est majeure et le sceau 100 % Matawinie en est une illustration. Pour découvrir la Matawinie joindre l'adresse mrcmatawinie.org

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 septembre 2022

La famille de Joyce Echaquan réclame près de 2,7 millions $ en dommages

La famille de Joyce Echaquan réclame près de 2,7 millions $ en dommages intérêts et en dommages punitifs au CISSS de Lanaudière, à la docteure Jasmine Thanh et à l’infirmière Paule Rocray pour l’ensemble des gestes posés qui ont mené au décès de la mère de famille de 37 ans. Joyce Echaquan est décédée le 28 septembre 2020 à l’hôpital de Joliette ...

29 septembre 2022

Il sera possible de se faire vacciner pour la COVID-19 et l'influenza en même temps

Le directeur de la Santé publique le Dr Luc Boileau était de retour devant les médias après trois semaines sans avoir tenu de point de presse. Il a été question de la situation épidémiologique de la COVID-19 et de la campagne de vaccination contre l’influenza.  Le Dr Luc Boileau indique que la rentrée a été plus clémente que dans les deux ...

25 septembre 2022

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...