X
Rechercher
Publicité

Déclenchement soudain d'une grève générale illimitée chez Industrie Mailhot à St-Jacques

durée 14h00
8 mars 2022
Angelique Villeneuve
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Angelique Villeneuve, Journaliste

Devant la lenteur des négociations et les maigres offres de l’employeur, les salarié.es de chez Industrie Mailhot à Saint-Jacques ont pris la décision, en ce 8 mars, de déclencher une grève générale illimitée. 

En effet, L’assemblée générale du Syndicat des travailleur.ses des Industries Mailhot - CSN à Saint-Jacques avait adopté, le 18 décembre dernier, un mandat de moyen de pression incluant le déclenchement d’une grève au moment jugé opportun.

Depuis le début de la ronde de négociation pour le renouvellement de la convention collective échue depuis le 31 décembre 2021, près d’une trentaine de séances de négociation ont eu lieu sans que les parties aient pu en arriver à une entente.

Au début de cette année, la partie syndicale a demandé au ministre du Travail de nommer un conciliateur au dossier afin de permettre d’accélérer le processus des négociations.

Aucune avancée significative n’a pu être réalisée depuis, si bien que les termes normatifs de la convention collective demeurent toujours en litige.

« C’est inacceptable et du jamais vu comme situation. On arrive tout près d’une trentaine de séances de négociation et on fait encore du surplace », s’indigne Alain Martel, président du syndicat.

Ce n’est qu’après avoir intensifié leurs moyens de pression que les syndiqués ont pu enfin recevoir le dépôt des offres monétaires de l’employeur la semaine dernière. 

Toutefois, ces offres sont jugées nettement insuffisantes par la partie syndicale. Une offre de la moitié inférieure à celle de l’inflation et qui ne tient aucunement compte des demandes de rattrapage salarial face à la concurrence.

« Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, d’autant que chez Mailhot il y a énormément d’emploi spécialisé, recevoir d’aussi minces offres salariales est inacceptable. La rémunération accuse un retard face à la concurrence et en plus on tente d’imposer aux salarié-es syndiqué-es un appauvrissement. Mailhot joue avec le feu et met en péril la stabilité de sa main-d’œuvre », souligne Patricia Rivest, présidente du Conseil central de Lanaudière – CSN.

Voilà pourquoi les salarié-es ont pris la décision, en ce 8 mars, de déclencher une grève générale illimitée.

Au moment d’écrire ces lignes, les parties étaient en négociation toute la journée en compagnie du conciliateur du ministère du Travail.

Notons que le Syndicat des travailleur.ses des Industries Mailhot - CSN représente plus de 125 salarié.es de l’usine de production située à St-Jacques-de-Montcalm.

Aussi, la compagnie Mailhot Industries est spécialisée dans la fabrication de vérins hydrauliques.

Le syndicat, lui, est affilié à la Fédération de l’industrie manufacturière – CSN (FIM-CSN) comptant en effet, plus de 320 syndicats affiliés, représentant environ 25 000 membres œuvrant dans le domaine industriel québécois.

De plus, il est aussi affilié au Conseil central de Lanaudière – CSN qui représente plus de 14 000 membres répartis en près de 81 syndicats sur son territoire.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h00

Les journalistes souffrent de niveaux «alarmants» de stress, suggère un sondage

Les travailleurs canadiens de l’information souffrent de niveaux «alarmants» de stress et de traumatismes liés au métier, selon un nouveau rapport, et les chercheurs réclament un soutien accru pour aider les journalistes à faire face à la couverture de la COVID−19 et d’autres crises dans l’actualité. Les résultats, basés sur 1251 réponses ...

durée Hier 12h00

Journée de patrouille avec la SQ et le conseiller municipal Robert Pellerin

Dans le cadre de la Semaine de la police le 17 mai dernier, l’agent Steve Desrochers, policier-patrouilleur au poste secondaire de la MRC de d’Autray, a patrouillé en compagnie de Robert Pellerin, conseiller municipal et responsable de la sécurité publique de la Ville de Lavaltrie. Au cours de leur patrouille, ils ont abordé de nombreux dossiers ...

durée Hier 10h00

Retour sur le vernissage de l'exposition temporaire de Saint-Jacques

La Municipalité de Saint-Jacques a procédé au vernissage de l’exposition temporaire intitulée Mémoire de l’érablière : rencontres autour de la raquette du sucrier, qui s'est tenue le 19 mai dernier à la Maison de la Nouvelle-Acadie. L'exposition demeurera du 1 er juin au 10 octobre prochain, et sera accessible tous les mercredis de 13 h à ...