X
Rechercher
Publicité

Grâce à l'amélioration des pratiques de gestion

Les producteurs laitiers visent la carboneutralité d'ici 2050

durée 18h00
4 février 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Les Producteurs laitiers du Canada (PLC) ont annoncé que ses membres visent la carboneutralité pour la production laitière à la ferme d'ici 2050, avec un objectif intérimaire en 2030.

L’organisme affirme que cela vient mettre en lumière tous les efforts investis par l'industrie en lien avec la gestion environnementale.

Une grande partie du travail nécessaire pour atteindre cet objectif est déjà commencée. Par exemple, de 1990 à 2019, les producteurs laitiers canadiens ont réduit l'empreinte carbone de la production laitière de 22 % grâce à l'amélioration des pratiques de gestion.

« Depuis des générations, les producteurs laitiers canadiens ont été les gardiens des terres, adaptant leurs pratiques en fonction des résultats de la recherche et de l'innovation, » déclare Pierre Lampron, président des Producteurs laitiers du Canada.

« Notre leadership en matière de durabilité est déjà reconnu à l'échelle internationale, étant donné que notre empreinte carbone par litre de lait produit est l'une des plus faibles. »

Engagements internationaux

M. Lampron ajoute que cet objectif est non seulement conforme à l'objectif du gouvernement du Canada, consistant à être carboneutre d'ici 2050, mais aussi aux engagements internationaux.

L'Accord de Paris, par exemple, vise à favoriser la résilience climatique et la réduction des émissions de gaz à effet de serre, ainsi qu'à répondre aux changements climatiques par une démarche orientée vers un avenir à plus faible teneur en carbone.

L'automne dernier, les PLC se sont joints à 11 des plus grandes organisations laitières du monde pour soutenir Pathways to Dairy Net Zero (Parcours pour atteindre la carboneutralité en production laitière), un engagement parrainé par la Plateforme mondiale des produits laitiers visant l'atteinte de la carboneutralité.

L'atteinte de cette cible pourra être réalisée par la réduction des émissions et la compensation des GES. D'autres stratégies comprendront des cibles qualitatives concernant les sols et les terres, l'eau, la biodiversité, les déchets et l'énergie.

« Nous nous sommes engagés à atteindre un objectif, nous avons établi les principales stratégies et nous allons maintenant nous engager avec les producteurs laitiers dans le développement d'un ensemble d'actions ou de projets parmi lesquels les producteurs pourront faire des choix pour faire progresser la durabilité, tout en respectant le caractère unique de chaque ferme, » a conclu M. Lampron.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Des lanaudoises se démarquent dans leur métier traditionnellement masculin

La remise de la bourse Pilote & Filles, qui a pour but d'encourager les femmes à explorer et intégrer les métiers non traditionnels, a eu lieu le 19 mai dernier, lors d'une cérémonie virtuelle animée par Marie-Lise Pilote. Cette année, ce sont 268 femmes provenant de cinq régions du Québec qui ont posé leur candidature. Certaines participantes ...

Le grand ménage se poursuit à Saint-Charles-Borromée

La Ville de Saint-Charles-Borromée continue de faire un grand nettoyage des dégâts causés par la tempête de samedi dernier, à l'aide de ses équipes sur le terrain. Le grand nettoyage devrait prendre fin le 3 juin prochain, selon la Ville. Les travaux urgents priorisés Les orages violents du 21 mai dernier ont causé des dommages importants ...

Des travaux d’asphaltage sont prévus à Lavaltrie à partir du 29 mai

Le ministère des Transports informe que des travaux d’asphaltage seront réalisés sur les bretelles situées au carrefour des autoroutes 31 et 40 à Lavaltrie, à compter du 29 mai, pour une durée de six semaines. Durant ce chantier, des fermetures complètes de bretelles sont à prévoir la nuit. Des chemins de détour seront proposés aux usagers de la ...