X
Rechercher
Publicité

COVID-19

Un rappel des consignes d'isolement

durée 18h00
19 janvier 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture :

3 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Plusieurs consignes concernant l’isolement ont été émises dans le dernier mois et la population peut commencer à s’emmêler les pinceaux. Chaque groupe d’âge doit suivre des directives différentes et selon le statut vaccinal.

Voici les consignes en date d’aujourd’hui.

La première chose à savoir, lorsqu’on parle de symptômes, c’est la présence soit de fièvre, de toux ou de mal de gorge et de perte du goût ou de l’odorat.

Personnes de 12 ans et plus
Pour les personnes adéquatement vaccinées de 12 ans et plus et qui ont des symptômes de COVID-19, doivent s’isoler pour une durée de 5 jours. Si après que les symptômes s’améliorent et que pendant 24 h il n’y a plus de fièvre, ils peuvent sortir de leur isolement, mais doivent porter le masque en tout temps les 5 jours qui suivent.

Pour les non adéquatement vaccinés, un isolement de 10 jours est obligatoire. Tandis que les personnes immunosupprimées qu’elles soient vaccinées ou non devront respecter 21 jours de confinement.

Les travailleurs de la santé doivent communiquer avec leur milieu de travail pour recevoir les consignes de levée de l’isolement et de retour au travail.

Enfants de 12 ans et moins
Que l’enfant soit vacciné ou non, les consignes restent les mêmes. S’il a des symptômes, le parent doit le garder à la maison pour 5 jours et passer rapidement un test rapide et en refaire un autre le 5e jour. S’il est négatif, il peut reprendre ses activités, mais s’il est positif il doit rester isolé pour 5 jours supplémentaires. Si l’enfant est immunosupprimée, il devra respecter les 21 jours.

Enfants de 0-5 ans en service de garde éducatif à l’enfance
Les consignes s’appliquent si l’enfant est atteinte de la COVID-19, a des symptômes ou vit sous le même toit u’une personne qui est positive au virus.

Les parents devront garder leur enfant pendant 5 jours et refaire un test rapide le 5e jour. Si le test est positif, 5 jours supplémentaires seront nécessaires. S’il est négatif et que les symptômes se sont améliorés et qu’après au moins 24 h sans fièvre il peut revenir à la garderie.

« Un enfant de moins de 5 ans en contact avec un cas de COVID-19 dans un service de garde n’a pas à s’isoler. Cependant, il est nécessaire de surveiller l’apparition de symptômes de la maladie et, le cas échéant, de respecter les consignes d’isolement et de faire un test rapide le plus tôt possible. »

Personnel en service de garde
Un membre du personnel qui est adéquatement vacciné devra respecter l’isolement de 5 jours. Si les symptômes se sont améliorés et qu’après au moins 24 h sans fièvre il peut revenir à la garderie. Et pour ceux qui n’ont pas leur double dose, ils devront rester chez eux durant 10 jours.

Quand passer un test rapide?
En présence de symptômes, vous devez faire un premier test rapide. Qu’il soit positif ou négatif, vous devez vous isoler. La différence c’est que s’il est négatif, vous devez en refaire un deuxième dans les 24 h qui suivent.

S’il est toujours négatif, vous pouvez reprendre vos activités tout en respectant les mesures sanitaires.

En cas d’un résultat positif à ce deuxième test, vous devez rester chez vous et continuer à suivre les règles selon votre situation énumérée plus haut dans cet article.

Tant et aussi longtemps que vous n’aurez pas accès à un test rapide, vous vous devez de rester isolé.

À lire également : 
Pas d'assouplissements à l'horizon
Levée du couvre-feu aujourd'hui

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les journalistes souffrent de niveaux «alarmants» de stress, suggère un sondage

Les travailleurs canadiens de l’information souffrent de niveaux «alarmants» de stress et de traumatismes liés au métier, selon un nouveau rapport, et les chercheurs réclament un soutien accru pour aider les journalistes à faire face à la couverture de la COVID−19 et d’autres crises dans l’actualité. Les résultats, basés sur 1251 réponses ...

Journée de patrouille avec la SQ et le conseiller municipal Robert Pellerin

Dans le cadre de la Semaine de la police le 17 mai dernier, l’agent Steve Desrochers, policier-patrouilleur au poste secondaire de la MRC de d’Autray, a patrouillé en compagnie de Robert Pellerin, conseiller municipal et responsable de la sécurité publique de la Ville de Lavaltrie. Au cours de leur patrouille, ils ont abordé de nombreux dossiers ...

Retour sur le vernissage de l'exposition temporaire de Saint-Jacques

La Municipalité de Saint-Jacques a procédé au vernissage de l’exposition temporaire intitulée Mémoire de l’érablière : rencontres autour de la raquette du sucrier, qui s'est tenue le 19 mai dernier à la Maison de la Nouvelle-Acadie. L'exposition demeurera du 1 er juin au 10 octobre prochain, et sera accessible tous les mercredis de 13 h à ...