X
Rechercher
Publicité

Il ne faut pas répéter les erreurs de la première vague estime l’AREQ

Les transferts de patients vers les CHSLD suscitent de l’inquiétude

durée 06h00
12 janvier 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

L'Association des retraitées et retraités de l'éducation et des autres services publics du Québec (AREQ-CSQ) se dit très inquiète du retour de la pratique de transferts de patients vers les CHSLD.

L’organisme rappelle que cette stratégie dévastatrice a été funeste lors de la première vague avec 10 % des patients en CHSLD décédés de la COVID au Québec.

« Dans son rapport rendu public ce 23 novembre, la Protectrice du citoyen a dénoncé l'impact de milliers de lits qui ont été libérés dans les hôpitaux par des transferts de personnes hospitalisées vers les CHSLD. Cette pratique ayant fait entrer le loup dans la bergerie lors de la première vague fut à la source de milliers de décès. Et on nous propose aujourd'hui de répéter l'expérience? Cela n'a rien de rassurant », souligne Lise Lapointe, présidente de l'AREQ.

Omicron bien présent

Mme Lapointe ajoute avoir appris du même coup qu'en trois jours, les décès dans les CHSLD attribuables à la vague actuelle sont passés de 61 à 80. Il y a présentement 30 CHSLD en zone rouge, dont au moins 25 % de leurs résidents sont atteints du virus.

« Nous devrions concentrer nos efforts pour freiner la détérioration actuelle dans les CHSLD qui font face au variant Omicron. Or, le transfert des patients hospitalisés vers les CHSLD ajoute un risque et un fardeau à des établissements fragiles, en manque de ressources et dont les personnes hébergées sont les plus vulnérables de notre société. »

L'AREQ invite donc les décideurs et les gestionnaires du réseau à éviter de replacer les CHSLD dans l'angle mort. Les conséquences catastrophiques de la première vague devraient suffire pour réévaluer ces décisions, termine l’organisme.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les journalistes souffrent de niveaux «alarmants» de stress, suggère un sondage

Les travailleurs canadiens de l’information souffrent de niveaux «alarmants» de stress et de traumatismes liés au métier, selon un nouveau rapport, et les chercheurs réclament un soutien accru pour aider les journalistes à faire face à la couverture de la COVID−19 et d’autres crises dans l’actualité. Les résultats, basés sur 1251 réponses ...

Journée de patrouille avec la SQ et le conseiller municipal Robert Pellerin

Dans le cadre de la Semaine de la police le 17 mai dernier, l’agent Steve Desrochers, policier-patrouilleur au poste secondaire de la MRC de d’Autray, a patrouillé en compagnie de Robert Pellerin, conseiller municipal et responsable de la sécurité publique de la Ville de Lavaltrie. Au cours de leur patrouille, ils ont abordé de nombreux dossiers ...

Retour sur le vernissage de l'exposition temporaire de Saint-Jacques

La Municipalité de Saint-Jacques a procédé au vernissage de l’exposition temporaire intitulée Mémoire de l’érablière : rencontres autour de la raquette du sucrier, qui s'est tenue le 19 mai dernier à la Maison de la Nouvelle-Acadie. L'exposition demeurera du 1 er juin au 10 octobre prochain, et sera accessible tous les mercredis de 13 h à ...