X
Rechercher
Publicité

Bilan de l’année

Quels sont vos souhaits pour 2022?

durée 18h00
31 décembre 2021
durée

Temps de lecture :

1 minute

Par Salle des nouvelles

L’année 2021 aura une fois de plus été marquée par la pandémie de COVID-19. Toutefois, d’importants enjeux ne se sont pas écartés pour autant et seront toujours présents en 2022.

Si la plupart espèrent que la pandémie ne soit plus dans le décor l’année prochaine, d’autres sujets sont malgré tout au cœur des préoccupations des gens, que ce soit la crise climatique, l’inflation ou des projets locaux d’envergure.

L'année 2021 a été somme toute une grosse année. Mais 2022 ne devrait pas être de tout repos. 

Quels sont vos souhaits pour l'année à venir? Répondez au sondage disponible ici.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Une corvée de sauvetage de plantes vulnérables a eu lieu à Crabtree

Une vingtaine de bénévoles ont pris part hier à une corvée de sauvetage de plantes vulnérables sur le futur emplacement de la bretelle d’accès de la route 158, à Crabtree. Cette initiative, une première au Québec, a été réalisée en partenariat avec l’organisme Adapterre, Jardins Sauvages et le Comité vert de Crabtree. Le ministère des ...

Hommage à Richard Leduc pour ses 20 ans de service par l’UMQ

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) a rendu un vibrant hommage à Richard Leduc, qui célèbre 20 années consécutives à la table du conseil municipal de Joliette. Richard Leduc a récolté un concert d’éloges lors de la soirée gala du mérite Ovation municipale, qui concluait le 13 mai dernier les Assises 2022 de l’UMQ, en compagnie de neuf ...

Variole simienne: la Santé publique explique les mesures à prendre

Le Dr Luc Boileau a tenu une conférence de presse aujourd’hui pour venir expliquer aux citoyens comment reconnaître la variole simienne ou communément appelée variole du singe et quelles mesures devrait-on prendre.  Il a débuté en mentionnant que nous étions loin de la contagiosité et de l’ampleur de la COVID-19, mais qu’il était bon de ...