Publicité

25 novembre 2021 - 18:00

Temps des fêtes

Coup d'envoi pour Opération Nez rouge à partir de demain

Par Mathieu Savard, Journaliste

Après une année d’absence, c’est demain soir que les bénévoles d’Opération Nez rouge reprendront du service dans plus d’une vingtaine de régions au Québec jusqu’au 31 décembre 2021.

En cette année particulière, Opération Nez rouge invite les gens à prévoir leurs déplacements pendant la période des Fêtes.

Sur le site web de l’organisation, il vous sera possible de consulter la liste des régions en opération cette année, de même que les dates et heures d’ouverture de chacune d’entre elles. 

Avec le contexte sanitaire, l’organisation a mis en place toutes les mesures nécessaires pour veiller à la sécurité des bénévoles ainsi que celle des personnes raccompagnées, dont le port du masque de procédure et la présentation d’une preuve vaccinale pour les bénévoles.

Utiliser le service de raccompagnement de l’Opération Nez rouge pour rentrer à la maison en toute sécurité aide non seulement à garder les routes sécuritaires pendant la période des Fêtes, mais permet aussi d’amasser des fonds pour la jeunesse et le sport amateur.

En effet, toutes les sommes récoltées pendant la campagne de raccompagnement sont remises aux organisations locales qui coordonnent les opérations sur le terrain, par exemple à la Maison des jeunes de Sainte-Adèle ou au Club de natation de Jonquière. La générosité des clients, clientes et partenaires, conjuguée à l’implication des bénévoles contribue au succès de l’Opération Nez rouge depuis maintenant 38 ans au Québec.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.