Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Observatoire du carbone de l’Atlantique Nord

Des océans plus chauds absorberaient moins de carbone préviennent des scientifiques

durée 18h00
10 novembre 2021
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

La directrice scientifique de l’Institut Ocean Frontier, Anya Waite, sert une sérieuse mise en garde aux autorités gouvernementales en matière de lutte aux changements climatiques.

Elle prévient que des océans qui se réchauffent pourraient capter moins de carbone que par le passé, ce qui pourrait avoir un impact majeur sur les objectifs climatiques.

Anya Waite affirme que sans une meilleure connaissance de la manière dont les changements climatiques influencent la capacité des océans à absorber le carbone, les scientifiques risquent de mal calculer les réductions d’émissions de gaz à effet de serre (GES). 

Lors d’un récent entretien, la scientifique a souligné que les océans absorbaient environ 40 % des émissions produites par les énergies fossiles et qu’à lui seul l’Atlantique Nord captait près du tiers de tout ce volume. L’océan Atlantique Nord serait ainsi le plus important puits de carbone de la planète.

Mais les changements climatiques entraînent le réchauffement de l’océan, ce qui perturbe ses courants marins et semble affecter sa capacité à emmagasiner le carbone.

Mme Waite insiste donc sur l’importance de lancer davantage de recherches sur cet enjeu puisque les données font cruellement défaut. Elle était d’ailleurs présente à la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP26) à Glasgow afin de présenter une série d’ateliers sur cet enjeu.

Elle espère ainsi attirer l’attention des décideurs afin qu’une initiative internationale appelée l’Observatoire du carbone de l’Atlantique Nord obtienne un financement adéquat. Le projet permettrait d’unir des scientifiques de partout sur la planète afin de mieux surveiller l’évolution de la capacité d’absorption de l’océan.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 10h30

COVID-19: peu de recours jusqu'ici aux doses de rappel de vaccination

En date de mercredi, seulement 56 % des Québécois âgés de cinq ans et plus avaient reçu une troisième dose de vaccin contre la COVID-19, une proportion inchangée depuis des mois alors que le Québec se prépare à une nouvelle campagne de vaccination avant une éventuelle autre vague  d'infections cet automne. Des responsables gouvernementaux croient ...

11 août 2022

Les bioplastiques attirent des milliards de dollars en investissements

Au moment où la planète est de plus en plus troublée par l'impact négatif persistant sur l'environnement des plastiques fabriqués par les usines pétrochimiques, des entreprises investissent des milliards de dollars pour accélérer la production de plastiques à partir de produits naturels et renouvelables qui pourront être compostés en toute sécurité ...

11 août 2022

Les Canadiens tiennent plus à leur langue qu'à leurs autres identités

Un nouveau sondage révèle que plus de Canadiens déclarent un fort attachement à leur langue principale qu'à tout autre marqueur d'identité, y compris le pays en tant que tel. L'enquête menée par la firme Léger pour l'Association d'études canadiennes précise que 88 % des répondants ont déclaré un fort sentiment d'attachement à leur langue ...