Publicité

22 octobre 2021 - 06:00

Éducation

Plus d'apprentissages en milieux de travail pour les étudiants en soins infirmiers

Par Salle des nouvelles

Le Cégep à Joliette a reçu une subvention pour accroître les apprentissages en milieux de travail pour les étudiants du programme Soins infirmiers pour infirmier/infirmière auxiliaire.

La subvention permettra aussi d’offrir aux étudiants du programme des opportunités de stage qui diffèrent des milieux traditionnels.

Plusieurs partenariats sont déjà signés en ce sens avec des organisations comme le Service correctionnel de Lanaudière, le Centre d’amitié autochtone de Lanaudière et le CISSS de Lanaudière.

« Il s’agit du 1er projet de ce genre au Québec pour un programme du domaine de la santé et nous sommes très fiers de pouvoir l’implanter dans notre région » a souligné monsieur Bruno Gariépy, directeur adjoint au Service des programmes et du développement pédagogique.

« Des liens continus avec le milieu du travail rendent les apprentissages théoriques et pratiques plus signifiants. Ils sont essentiels pour développer les compétences et favoriser la persévérance » a-t-il ajouté.

Soulignons que la subvention de 120 000 $ a été octroyée par le ministère de l’Enseignement supérieur

Admission

Il est possible de s’inscrire en Soins infirmiers pour infirmier/infirmière auxiliaire au Cégep à Joliette pour l’hiver 2022 via le site Web du SRAM (admission.sram.qc.ca). La date limite pour le 1er tour est le 1er novembre prochain.

Pour en savoir plus sur le programme, visitez le site Web : www.cegep-lanaudiere.qc.ca/soins-infirmiers-auxiliaire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.